Claranet rachète l'hébergeur de données santé Grita

L'hébergeur Claranet a fait l'acquisition de son homologue Grita spécialisé dans le monde de la santé. Ce savoir-faire vient compléter celui de son nouveau propriétaire qui se focalise davantage sur l'hébergement et l'infogérance d'applications web.

Le groupe Claranet poursuit ses acquisitions en mettant cette fois-ci la main sur la SSII française Grita. Outre la vente et l'intégration de solutions, cette société propose aussi à une cinquantaine de d'hôpitaux, de pharmacies et autres mutuelles des services d'hébergement. En 2010, elle a fait partie des premiers prestataires à obtenir la certification hébergeur données santé à caractère personnel. Ils sont actuellement 64 en France. C'est justement cet agrément et cette spécialisation qui ont amené Claranet à racheter Grita, l'acquéreur étant davantage focalisé sur l'hébergement et l'infogérance d'applications web. Il disposait déjà des certifications ISO 27001 et PCI-DSS.

Une politique de croissance externe très active

En 2012, Grita a publié un chiffre d'affaires de 4,5 M€ pour un résultat net de 726 K€. A l'époque, l'entreprise disposait d'un effectif de 36 personnes. En comparaison, Claranet est un poids lourd qui affiche des revenus supérieurs à 150 M€ et plus de 700 collaborateurs. Sa politique de croissance externe active lui a permis de se déployer dans plusieurs pays d'Europe. Outre en France, son marché d'origine, Claranet est également présent en Espagne et au Portugal, en Allemagne, au Benelux et au Royaume-Uni. En 2012, l'hébergeur a repris la société britannique Star, le français Typhon et le portugais CGEST. Il a poursuivi son renforcement dans la péninsule ibérique en 2014 avec l'acquisition de l'entreprise portugaise Echiron.

Par F.A.
Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité