Claranet élargit son offre en rachetant Aspaway

Pour Olivier Beaudet, directeur général France de Claranet, il n'est plus possible de travailler en silos sur une offre unique, d'où le rachat d'Aspaway pour diversifier l'offre.

Pour Olivier Beaudet, directeur général France de Claranet, il n'est plus possible de travailler en silos sur une offre unique, d'où le rachat d'Aspaway pour diversifier l'offre.

L'hébergeur Claranet poursuit sa politique de croissance externe en mettant la main sur Aspaway, un acteur historique de l'hébergement de logiciels métiers.

Après Moréa et Runiso, c'est au tour d'Aspaway de rentrer dans le giron de Claranet. L'acquisition de cette société française, qui revendique 44 collaborateurs et 10 M€ de chiffre d'affaires, va notablement renforcer les compétences de l'opérateur britannique en matière d'hébergement et d'infogérance d'applications métiers et de systèmes critiques. Comme ce fut le cas pour les sociétés précédemment rachetées par Claranet en France, les équipes et les dirigeants d'Aspaway vont également rester en place. Les six prochains mois devraient d'ailleurs être consacrés à une réorganisation de la gouvernance du groupe Claranet dans l'Hexagone pour mieux intégrer les différentes sociétés rachetées. Le but est de proposer à terme un portefeuille de services parfaitement complémentaires.

Une diversification qui s'imposait

Depuis quelques années, Claranet a en effet entrepris d'ajouter trois autres piliers autour de son activité historique d'hébergeur d'application web : l'hébergement d'applications et de données sensibles (normes HDS, PCI-DSS), l'hébergement d'applications de gestion et de solutions éditeurs et, enfin, le cloud public. « Aujourd'hui, tous ces domaines sont interdépendants. Nous ne pouvions plus nous contenter de mener une seule activité. Le web, par exemple, est devenu une partie à part entière du SI », explique Olivier Beaudet, directeur général France de Claranet. Les dirigeants d'Aspaway, notamment son fondateur Michel Théon, avaient d'ailleurs fait le même constat, ce qui a motivé le rapprochement avec Claranet.

Des acquisitions pour accélérer le développement

Avant de même de l'amener à réaliser des opérations de croissance externe, cette convergence avait déjà poussé Claranet à développer en interne des offres complémentaires à son activité d'hébergement web. « Nos récentes acquisitions nous ont permis d'aller beaucoup plus vite que si nous avions uniquement misé sur de la croissance organique. En outre, et c'est notamment vrai dans le cas d'Aspaway qui est un acteur reconnu, elles nous apportent une plus grande crédibilité », explique le dirigeant. Moréa avait ainsi aidé le groupe à renforcer son activité dans le cloud public. Runiso lui a permis de développer son savoir-faire en matière de gestion de données sensibles. 

En quelques mois, Claranet a doublé de taille sur le marché français et compte désormais 250 collaborateurs pour 44 M€ de chiffre d'affaires prévu en 2015. Grâce aux synergies qu'il va développer et à l'apport de nouveaux clients issus des rachats, le groupe compte maintenir dans les années à venir une croissance organique comprise entre 8% et 10%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité