EMEA : Les appliances de sauvegarde souffrent de la concurrence du cloud

Les appliances de sauvegarde se sont adaptées aux changements dans la protection des données qui repose maintenant davantage sur le cloud. De fait, elles devraient représenter un marché actif pendant encore des années. Crédit photo : HPE.

Les appliances de sauvegarde se sont adaptées aux changements dans la protection des données qui repose maintenant davantage sur le cloud. De fait, elles devraient représenter un marché actif pendant encore des années. Crédit photo : HPE.

Pendant la pandémie, les entreprises se tournent vers les solutions de protection des données dans le cloud et repoussent leurs investissement en appliances de sauvegarde. Entre octobre et décembre derniers, les ventes de ces équipements ont enregistré leur deuxième trimestre consécutif de baisse en EMEA.

Le marché des appliances de sauvegarde en EMEA s'est enfoncé encore un peu plus dans la décroissance au quatrième trimestre 2020. Selon IDC, le chiffre d'affaires du secteur s'est établi à 332,5 M$ entre octobre et décembre derniers, reculant ainsi de 6,7% comparé à la même période l'année précédente. Lors du troisième trimestre, les ventes s'étaient déjà repliées de 4,5%. 2020 avait pourtant bien commencé, puisque les premier et deuxième trimestres s'étaient achevés sur des progressions respectives de 3,3% et 11,1%.

IDC voit dans ce retournement de situation les effets de la Covid-19. La pandémie aurait amené les entreprises à privilégier les solutions de protection des données dans le cloud et à ajourner leurs achats d'équipements sur site. Etonnement, bien que la crise sanitaire ait commencé à impacter les organisations en mars, c'est au deuxième trimestre que le marché des appliances de sauvegarde s'est montré le plus dynamique en EMEA.

Un désamour temporaire, selon IDC

Pour l'avenir, le cabinet d'études se veut optimiste, comme l'explique son analyste Said Jimena : « A l'origine les appliances de sauvegarde étaient de simples produits de backup. Progressivement, elles se sont muées en plateformes de données secondaires et en solutions de protection des données pour les nouvelles architectures informatiques. Elles se sont ainsi adaptées aux changements intervenus sur le marché de la protection des données qui repose maintenant davantage sur le cloud. »

Au quatrième trimestre 2020, ce sont les ventes d'appliances de sauvegarde dites ouvertes qui ont tiré les revenus du secteur vers le bas. Représentant de loin le gros du marché, elles ont été à l'origine d'un chiffre d'affaires en baisse de 7,5% à 310,8 M$. Malgré leur progression de 5,5% à 21,9 M$, les revenus du segment des appliance de sauvegarde de type mainframe a été loin de pouvoir faire contre-poids.

Des ventes en baisse de 13,7% en France

La hausse des ventes trimestrielles d'appliances de sauvegarde dans la zone Europe centrale, Moyen-Orient et Afrique (+6,2% à 81,2 M€) n'a pas non plus suffit à contrebalancer le recul enregistré en Europe de l'Ouest. Dans la partie occidentale du vieux continent, les facturations ont chuté de 10,3% pour un chiffre d'affaires de 251,4 M$. La situation s'est particulièrement dégradée au Royaume-Uni et en Irlande où les livraisons d'équipements ont reculé de 21,3%. La France n'a pas été épargnée non plus avec un marché en baisse de 13,7%. A l'inverse, la zone DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) a bien résisté avec une hausse des ventes de 4,1%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité