Le Français Carlipa dans le giron de l'italien M-Cube

Anthony Verdureau, directeur général de Carlipa, reste en poste après le rachat de l'entreprise par le groupe italien M-Cube. (Crédit : Carlipa)

Anthony Verdureau, directeur général de Carlipa, reste en poste après le rachat de l'entreprise par le groupe italien M-Cube. (Crédit : Carlipa)

Carlipa, entreprise française spécialisée dans les solutions d'affichage dynamique, vient d'annoncer son rachat par le groupe italien M-Cube. La marque continue d'exister malgré ce rachat.

Créée en 2002, Carlipa s'est spécialisée dans l'édition de solutions d'affichage dynamique à destination des points de vente. L'entreprise française vient d'annoncer son rachat par le groupe italien M-Cube, un autre acteur européen de la communication en magasin, via sa filiale française.

La marque Carlipa continue cependant d'exister, avec à sa tête son actuel directeur général, Anthony Verdureau. « Le groupe a exprimé le souhait de capitaliser sur la notoriété de l'entreprise dans son domaine », nous a confié celui-ci. Carlipa est notamment à l'origine de son propre outil, une plateforme logicielle nommée Carlipa Online, dont les autres marques du groupe M-Cube devrait être progressivement équipées.

Un rapprochement « assez naturel »

Cet outil maison est d'ailleurs l'un des arguments avancés dans un communiqué par Manlio Romanelli, PDG de M-Cube, pour expliciter cette opération. Selon lui, ce rachat devrait renforcer sa structure à l'international « en fusionnant avec un acteur historique français qui dispose de filiales sur le marché asiatique » et ajouter à son portefeuille « des clients des marques prestigieuses en particulier sur le secteur du luxe ».

Au-delà de sa présence en France, Carlipa est présente en Asie via ses filiales à Hong Kong et Shangaï. Quant à son positionnement commercial, l'entreprise s'est spécialisée dans les marques liées au marché du luxe comme Louis Vuitton ou Dior. Etant donné que M-Cube travaille déjà avec des groupes comme Kering, « le rapprochement était assez naturel », souligne Anthony Vendureau. Le montant de la transaction, lui, sera gardé secret, même si le DG de Carlipa parle d'une « belle opération ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité