Le Français Carlipa dans le giron de l'italien M-Cube

Anthony Verdureau, directeur général de Carlipa, reste en poste après le rachat de l'entreprise par le groupe italien M-Cube. (Crédit : Carlipa)

Anthony Verdureau, directeur général de Carlipa, reste en poste après le rachat de l'entreprise par le groupe italien M-Cube. (Crédit : Carlipa)

Carlipa, entreprise française spécialisée dans les solutions d'affichage dynamique, vient d'annoncer son rachat par le groupe italien M-Cube. La marque continue d'exister malgré ce rachat.

Créée en 2002, Carlipa s'est spécialisée dans l'édition de solutions d'affichage dynamique à destination des points de vente. L'entreprise française vient d'annoncer son rachat par le groupe italien M-Cube, un autre acteur européen de la communication en magasin, via sa filiale française.

La marque Carlipa continue cependant d'exister, avec à sa tête son actuel directeur général, Anthony Verdureau. « Le groupe a exprimé le souhait de capitaliser sur la notoriété de l'entreprise dans son domaine », nous a confié celui-ci. Carlipa est notamment à l'origine de son propre outil, une plateforme logicielle nommée Carlipa Online, dont les autres marques du groupe M-Cube devrait être progressivement équipées.

Un rapprochement « assez naturel »

Cet outil maison est d'ailleurs l'un des arguments avancés dans un communiqué par Manlio Romanelli, PDG de M-Cube, pour expliciter cette opération. Selon lui, ce rachat devrait renforcer sa structure à l'international « en fusionnant avec un acteur historique français qui dispose de filiales sur le marché asiatique » et ajouter à son portefeuille « des clients des marques prestigieuses en particulier sur le secteur du luxe ».

Au-delà de sa présence en France, Carlipa est présente en Asie via ses filiales à Hong Kong et Shangaï. Quant à son positionnement commercial, l'entreprise s'est spécialisée dans les marques liées au marché du luxe comme Louis Vuitton ou Dior. Etant donné que M-Cube travaille déjà avec des groupes comme Kering, « le rapprochement était assez naturel », souligne Anthony Vendureau. Le montant de la transaction, lui, sera gardé secret, même si le DG de Carlipa parle d'une « belle opération ».

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité