Microsoft renforce les services télécoms d'Azure à travers des partenariats

Des versions préliminaires des fonctionnalités Azure 5G core et edge sont accessibles dès maintenant. (Crédit Microsoft)

Des versions préliminaires des fonctionnalités Azure 5G core et edge sont accessibles dès maintenant. (Crédit Microsoft)

Via sa plateforme cloud Azure, Microsoft étend ses offres de télécommunications pour l'infrastructure des opérateurs avec plusieurs services edge et 5G mais aussi de réseaux privés d'entreprise.

Lors du Mobile World Congress (MWC) organisé du 28 février au 3 mars à Barcelone, Microsoft a annoncé plusieurs offres d'infrastructure pour les opérateurs via Azure, dont des services pour les réseaux privés d'entreprise 5G. Ceci afin de renforcer sa position de partenaire de l'industrie des télécommunications à mesure de l'avancée des déploiements 5G et edge. Plus exactement, l'offre Azure for Operators (Azure pour les opérateurs), une déclinaison des services cloud Azure de Microsoft, doit permettre aux entreprises de télécommunications de gérer leur coeur de réseau d'une manière plus unifiée qu'auparavant, en combinant des charges de travail essentielles comme la gestion du RAN, du coeur de réseau et de l'OSS/BSS (support des opérations/support des systèmes commerciaux) sur une seule plate-forme logicielle. 

Le fournisseur a également annoncé Azure Operator Distributed Services, une plateforme de conteneurisation comportant une soixantaine de fonctions réseau de 15 fournisseurs d'équipements différents. Ce dernier système est actuellement opérationnel sur la plateforme Network Cloud d'AT&T, preuve de l'étroite collaboration entre les deux entreprises. L'année dernière, le géant des télécommunications avait déclaré qu'il avait déplacé ses opérations de coeur de réseau dans le cloud Azure, et il a annoncé avant le Mobile World Congress que ses offres 5G privées utiliseraient Azure comme logiciel de gestion principal et edge, confirmant les annonces de Microsoft concernant un coeur 5G privé Azure et une meilleure prise en charge de l'edge mobile sous la forme d'un MEC public, autrement dit une informatique de périphérie à accès multiple (Multi-access Edge Computing, MEC).

Azure pour les réseaux 5G privés

Au-delà de la simple utilisation du logiciel de Microsoft pour son propre réseau retail, AT&T veut s'appuyer sur Azure pour offrir facilement de la 5G privée en tant que service. L'idée est de permettre aux entreprises clientes d'acheter une couverture 5G privée pour une zone donnée par l'intermédiaire d'AT&T ou de Microsoft, les fournisseurs ayant simplement à « activer » la connectivité, en allouant la bande passante à partir de celle déjà disponible pour le nouveau client. « Ces annonces montrent que Microsoft compte poursuivre ses projets d'exploitation de la 5G et jouer un rôle plus important dans les réseaux d'entreprise », a déclaré Bill Menezes, chef analyste chez Gartner. « Microsoft ne s'est jamais impliqué dans l'infrastructure réseau par le passé », a ajouté M. Menezes. « Mais cette nouvelle stratégie prolonge celle menée par Microsoft et les autres hyperscalers ces deux dernières années », a-t-il encore déclaré. 

« La portée de ces services 5G privés sera probablement limitée », a ajouté Bill Menezes, qui fait remarquer au passage que le WiFi et les autres technologies sans fil traditionnelles ne sont pas près de disparaître. Le marché visé est plutôt celui des applications spécialisées, par exemple, les entreprises disposant de grandes usines de fabrication ou celles qui veulent suivre des véhicules sur une grande distance. « Beaucoup d'entreprises me disent que le réseau mobile privé, en 4G ou en 5G, sera utile pour leur entrepôt ou leur usine, mais qu'elles voudront toujours du WiFi », a encore déclaré l'analyste. « La combinaison des deux permet de combler les écarts entre ces technologies ». Des versions préliminaires des fonctionnalités Azure 5G core et edge sont accessibles dès maintenant en contactant Microsoft, et le programme Private 5G edge d'AT&T se trouve dans une phase de prévisualisation équivalente. Au moment de la rédaction de cet article, aucune date de disponibilité de l'offre n'avait encore été annoncée.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité