Rate&Go : Exaegis s'attaque à la notation des start-ups du numérique

Laurent Briziou, président d'Exaegis, assure que le processus de notation n'est pas le même pour une start-up âgée de 6 mois et une de 2 ans.

Laurent Briziou, président d'Exaegis, assure que le processus de notation n'est pas le même pour une start-up âgée de 6 mois et une de 2 ans.

L'agence de notation spécialisée dans l'IT Exaegis a lancé le 17 novembre son service de notation de start-ups Rate&Go. Il doit faciliter la mise en place d'une relation confiance entre jeunes pousses et investisseurs et clients. 

Exaegis facilite l'accès de ses services de notation aux start-ups. L'agence de notation spécialisée dans l'IT vient de lancer le service Rate&Go permettant à ces dernières de solliciter directement un audit sur leurs capacités opérationnelles et financières. « Ce service existait depuis trois ans, mais la notation se faisait uniquement à la demande des investisseurs ou des clients grands comptes. C'était un processus long et fastidieux que nous avons pu industrialiser pour faciliter son accès. Les start-ups peuvent maintenant demander directement un audit », explique Laurent Briziou, président et fondateur d'Exaegis.

Le processus se passe maintenant entièrement en ligne. Les start-ups désireuses de recevoir la notation devront d'abord répondre à un questionnaire en ligne. Suivront ensuite 3 entretiens vidéos portant, dans l'ordre, sur le pitch de l'entreprise, ses dirigeants et enfin son business plan. A l'issue de ces différentes étapes, les réponses sont moulinées à l'aide d'algorithmes internes. « Ces derniers évoluent en fonction de la situation de la start-up. Évidemment, nous ne pouvons utiliser les mêmes barèmes pour une entreprise qui vient de signer son premier client et une autre qui est en phase de croissance active depuis un an », précise Laurent Briziou.

Les fonds d'investissement et les acheteurs IT impliqués

Suivant les résultats, Exaegis attribue une note sur 100%. Si les start-ups notées n'obtiennent pas plus de 60%, leurs résultats ne sont pas communiqués et l'entreprise les enjoint à se représenter plus tard, non sans leur fournir gratuitement des outils pour améliorer leurs résultats. Celles ayant obtenu plus de 60% se voient remettre une note et un passeport. Leur résultats sont en outre communiqués à 250 acheteurs IT, 200 fonds d'investissement et 200 incubateurs.

« Cette notation leur donne des atouts aussi bien dans la recherche de financements que pour l'acquisition de nouveaux clients. Même si nous parlons de plus en plus d'open innovation et que les mentalités évoluent, les grands comptes ont toujours tendance à privilégier leurs partenaires historiques bien en place et restent frileux quant à l'idée de recourir à de jeunes start-ups pour réaliser leurs projets », explique Laurent Briziou. La notation doit donc faire office de gage de qualité et rassurer aussi bien les investisseurs que les clients sur les capacités de la start-up.

200 start-ups notées en 2017


Aujourd'hui, 30 jeunes entreprises sont en cours d'examen par Exaegis et 5 ont déjà obtenu leur notation dont Cosh, un site de recrutement utilisant des algorithmes pour définir les affinités entre recruteurs et recrutés. « Nous espérons en certifier 200 l'an prochain et en évaluer au moins 500 », assure Laurent Briziou. Exaegis connait en outre une forte croissance. Ayant réalisé 700 K€ de chiffre d'affaires l'an passé, elle devrait passer la barre du millions d'euros de facturations en 2016.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité