Exaegis veille toujours plus sur la qualité des fournisseurs de SaaS

Laurent Biziou, le  fondateur d'exaegis, estime que sa société doublera son chiffre d'affaires en 2015.

Laurent Biziou, le fondateur d'exaegis, estime que sa société doublera son chiffre d'affaires en 2015.

La société spécialisée dans l'encadrement des risques de défaillances des fournisseurs de SaaS lance une offre de conseil pour les aider à améliorer leur organisation. Exaegis met également en place des études sectorielles qui vont lui permettre de mieux juger du dynamisme de ces prestataires.

Fondée fin 2011 par Laurent Briziou, l'ancien dga d'ECS, Exaegis a un créneau : assurer aux leasers que les entreprises dont ils financent les achats de solutions IT immatérielles (principalement du SaaS) ne cessent pas de payer leurs loyers en cas de défaillance de leur prestataire informatique. Pour ce faire, la société a notamment créé le label Truxt qu'elle délivre aux fournisseurs de services IT à la suite d'un audit poussé qui se penche sur leur pérennité et leur capacité à délivrer leurs offres. Et dans le cas où une société labellisée fait tout de même défaut, Exaegis s'engage à trouver d'autres biais pour assurer la continuité du service jusqu'à la fin du contrat de financement.

Aider les prestataires à améliore leur note

Aujourd'hui, ce spécialiste du risque veut renforcer son action en élargissant son catalogue dans deux directions. Tout d'abord, vers la fourniture de prestations de conseil qui vont s'adresser à la fois aux bailleurs et aux prestataires IT. Aux premiers, Exaegis propose de renforcer leurs compréhensions du risque opérationnel, par exemple en formant leur force de vente de services financiers. Les conseils qu'il veut délivrer aux sociétés de services et aux entreprises qui diffusent des logiciels en mode Saas portent quant à eux sur l'amélioration de leur mode de fonctionnement, notamment dans la mise en place de plans de secours autour de leurs solutions. « En évoluant sur des points importants, les prestataires de services obtiendront de meilleurs notes à l'issue de nos audits. Ils convaincront ainsi plus facilement les leasers de s'associer à eux pour proposer des contrats de financement autour de leurs offres », explique Laurent Briziou.

Exaegis veut également se lancer dans la réalisation d'études de marché. Son ambition n'est pas de commercialiser les données récoltées. Il s'agit plutôt de pouvoir mieux apprécier l'état d'un secteur et de mieux évaluer ainsi comment s'y positionne un prestataire IT. Le but ultime est d'affiner la note attribuée à une société de services informatique pour permettre à un leaser de mieux juger des risques qu'il prendrait à financer son offre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité