Salesforce.com lance sa plateforme de suivi médical

Avant d'arriver en France, la solution Health Cloud devra répondre à la réglementation française sur les données médicales.

Avant d'arriver en France, la solution Health Cloud devra répondre à la réglementation française sur les données médicales.

Annoncée il y a un an avec Philips, la plate-forme de suivi médical de Salesforce.com arrive enfin sur le marché. Le spécialiste du CRM a adapté ses solutions à la gestion des relations patients.

Les ventes et le marketing ont longtemps été les deux principales mamelles de Salesforce.com, mais hier le géant du CRM a dévoilé une plate-forme cloud adaptée aux besoins des fournisseurs de soins et à la gestion des données des patients. Cette solution baptisée Health Cloud promet aux métiers de la santé une vue complète sur chaque patient ainsi que la capacité de les suivre à travers un réseau de soignants. Globalement, l'objectif est d'aider les prestataires à prendre les meilleures décisions de soins.
« Nous sommes sur le monde de la santé depuis le début », a déclaré Joshua Newman, responsable de l'activité Healthcare et Life Science chez Salesforce.com. À l'origine, cependant, nous proposions des services pour aider les entreprises spécialisées dans les services, les produits pharmaceutiques ou les dispositifs médicaux, par exemple. Puis, il y a environ huit ans, « quelque chose de radical s'est passé », a expliqué M. Newman. À savoir, les services auxiliaires de fournisseurs tels que les maisons de soins, les infirmiers ou les fournisseurs de produits comme l'oxygène - des organisations qui ont longtemps eu une fonction de vente - ont commencé à utiliser une solution verticale de Salesforce pour traiter les données du patient aussi. Et, il a fallu très souvent adapter notre produit pour répondre à leurs besoins spécifiques et aux différentes réglementations en vigueur (HIPAA aux États-Unis pour Health Insurance Portability and Accountability Act). « Ils ont vraiment les mêmes besoins que les grandes entreprises », a expliqué M. Newman. « Nous avons eu assez de temps et de validations, et nous voyons les mêmes types de cas d'utilisation que dans d'autres industries. »

Trois offres : Santé, automobile et conseil financier

Construit sur l'offre Service Cloud de Salesforce, Heath Cloud est la première offre du fournisseur pour le monde de la santé et le troisième produit spécifique après ceux dédiés à l'automobile et au conseil financier. En général, la firme de San Francisco vise à aider les fournisseurs à moderniser leurs capacités commerciales pour mieux répondre aux attentes de leurs clients et prospects, mieux coordonner les activités avec leurs fournisseurs et offrir un traitement plus personnalisé. « Vous ne pouvez pas faire ces actions avec les technologie existantes [dans la santé]», a déclaré M. Newman. Dans un milieu encore dominé par le papier ou les feuilles de calcul Excel, par exemple, « vous ne pouvez pas envoyer un message texte, vous ne pouvez pas tenir une conversation collaborative, vous ne pouvez pas étendre ces nouveaux services aux soins de santé. » Historiquement, l'accent de la technologie dans les soins de santé a été mis sur les trois «R», a-t-il noté. Pour commencer, il était sur la gestion des revenus, puis sur les dossiers médicaux. Ensuite, en second, sur les règlements et les remboursements médicaux, et troisièmement sur la gestion de la relation, a-t-il indiqué.

Disponibilité courant février 2016 

La plateforme de Salesforce, qui n'a pas encore été adaptée aux spécificités françaises, offre une vue complète et intégrée de l'évolution de chaque patient, de son mode de vie et rassemble toutes ses informations de santé, y compris les traitements et les médicaments administrés, et prend en compte les rendez-vous et les résultats de laboratoire. Les données sont agrégées à partir de plusieurs sources, notamment les dossiers médicaux numériques, les dispositifs médicaux (fixes et portables), et elles sont accessibles via plusieurs terminaux.



Des dispositifs comme les montres connectées pourront être gérés par Health Cloud.

Des indicateurs et des tableaux de bord personnalisables aident le personnel soignant à rester concentré sur ce qui est important, et les fournisseurs peuvent rechercher et trier les données à la volée. Une vue chronologique affiche la progression d'un patient, tandis que l'outil Patient Caregiver Map recense tous les spécialistes impliqués dans les soins du dit patient. « Vous pouvez savoir quel membre de l'hôpital a été en contact avec ce patient, et vous pouvez également faire venir des gens de l'extérieur, comme un conjoint ou sa fille, pour participer à un point d'information »a expliqué M. Newman.

Le logiciel avertit automatiquement les soignants sur des questions sensibles comme les rendez-vous afin de réduire les retards. Il travaille aussi avec Chatter, l'outil de réseautage social de Salesforce, pour la partie collaborative. Les partenaires de Salesforce qui ont contribué au développement de cette plate-forme comprennent Philips, Accenture, Deloitte et PwC. La disponibilité du logiciel est prévue pour le mois de février 2016. Les prix seront annoncés à ce moment. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité