SAP aide les développeurs à adopter l'IA générative

SAP a présenté Build Code, une suite d'outils pour aider les développeurs à intégrer l'IA générative au sein des applications. (Crédit Photo : SAP)

SAP a présenté Build Code, une suite d'outils pour aider les développeurs à intégrer l'IA générative au sein des applications. (Crédit Photo : SAP)

SAP a présenté plusieurs outils dont la suite Build Code et un LLM spécifique pour aider les développeurs à intégrer des services d'IA générative dans leurs applications.

A l'occasion de la conférence TechED dédiée aux développeurs qui se tient à Bengalore en Inde, SAP a dévoilé différents outils pour le développement autour notamment de l'IA générative. « Nous voulons accélérer l'accès des clients aux technologies d'IA générative », a déclaré Walter Sun, responsable mondial de l'IA chez SAP, lors d'une conférence téléphonique organisée en amont de l'évènement.

Build Code en approche

Parmi les outils lancés, il y a Build Code qui devrait être disponible au début 2024. La suite est optimisée pour le développement en Java et JavaScript, mais est aussi interopérable avec le modèle de développement cloud ABAP propriétaire de SAP, et utilise son assistant Joule AI comme copilote de programmation. L'année dernière, l'éditeur allemand avait présenté la suite Build, orienté low code à destination des développeurs métiers. Les deux solutions ont des parties communes, souligne Walter Sun, « elles utilisent le même logiciel de gestion unifiée du cycle de vie des applications et les mêmes capacités de gouvernance, et il y a une interopérabilité profonde entre les deux ».



Build Code emprunte beaucoup à son prédécesseur, la suite Build présentée l'année dernière. (Crédit Photo : SAP)

« Peut-être que le marché ne réclame pas encore cette interopérabilité, mais il est préférable de la planifier à l'avance », a déclaré Michele Rosen, responsable de la recherche pour les technologies de développement low code, no code et gen AI chez IDC. « Peu d'éléments indiquent que les développeurs métiers et les développeurs IT travaillent ensemble étroitement et simultanément pour élaborer des solutions numériques », a déclaré la consultante. « Cependant, SAP a raison de dire que les outils utilisés par les différents profils de développeurs doivent fonctionner ensemble », a-t-elle ajouté. Le véritable avantage peut se situer dans les capacités de gouvernance plutôt que dans la collaboration. « Pour que le développement low code ait un impact réel sur une entreprise, les développeurs métiers ont besoin d'un accès managé aux systèmes centraux contrôlés par le service IT, et les développeurs IT doivent pouvoir travailler dans et avec la plateforme low code pour personnaliser les composants existants et en créer de nouveaux », complète-t-elle.

Optimisation de Business Technology Platform

Qu'elles utilisent l'IA générative ou pas, SAP fait valoir que sa plateforme d'innovation optimisée pour les applications SAP dans le cloud Business Technology Platform (BTP) est le lieu idéal où les entreprises peuvent créer leurs applications, plutôt que de les connecter directement à son système ERP S/4HANA. Le fournisseur a publié deux ressources supplémentaires pour sa plateforme BTP : un cadre d'orientation avec des méthodologies et des architectures de référence, et un guide pour les développeurs comprenant des blocs de construction et des guides étape par étape. SAP a également publié un SDK open source pour la création d'extensions sur Business Technology Platform. Par ailleurs, l'entreprise a ajouté des outils de journalisation et de télémétrie pour aider les développeurs à affiner leurs applications.



SAP a renforcé les capacités de BTP. (Crédit Photo : SAP)

De plus, un programme de récompense a été mis en place pour encourager les entreprises utilisant l'édition privée de S/4HANA Cloud à ne pas personnaliser le coeur de leur système ERP et à ajouter des extensions sur BTP à la place. Jusqu'à présent, le maintien d'un « noyau propre » était considéré comme une récompense en soi, avec des avantages comme des mises à niveau annuelles plus faciles et une maintenance du système simplifiée, mais SAP propose désormais de récompenser les entreprises avec des crédits supplémentaires pour l'utilisation de BTP. SAP veut dorénavant aider les entreprises à intégrer l'IA générative dans leurs applications, en s'appuyant sur la capacité des LLM à résumer, synthétiser ou générer du contenu.

Un LLM made in SAP en construction

Sur les LLM,  SAP ne souhaite pas créer ces outils à partir de rien : « Nous voulons absolument tirer parti de ce qui existe déjà », a déclaré Walter Sun, soulignant qu'il y a déjà de nombreux grands modèles de langage (LLM) sur lesquels s'appuyer, et qu'il suffit d'y ajouter ses propres invites, réglages et intégration de données pour que ces modèles soient rapidement disponibles pour les entreprises clientes. « Parallèlement, SAP investit dans la construction d'un « grand modèle commercial », une sorte de LLM, mais formé sur des transactions, que l'entreprise est particulièrement bien placée pour développer », a ajouté le dirigeant.

Ce dernier a aussi précisé que le modèle de SAP était entrainé sur des données anonymes provenant de milliers d'entreprises qui utilisent ses logiciels, avec leur consentement. « Les autres entreprises ne disposent pas des données commerciales nécessaires pour élaborer un tel modèle », affirme-t-il. « Ces grands modèles nécessitent beaucoup de données d'entraînement. Cela représente un gros effort d'investissement pour SAP », a-t-il ajouté. Ces initiatives seront mises à la disposition des utilisateurs de SAP Build Code, parmi d'autres outils.

La recherche vectorielle arrive dans Hana Cloud

Les LLM ne peuvent répondre qu'à des questions sur les données sur lesquelles ils ont été formés. Or, comme le processus de formation est relativement lent et coûteux, il est difficile de les maintenir à jour. Cependant, il est possible de les améliorer en leur soumettant des données pertinentes en temps réel. Le défi consiste à obtenir ces informations adéquates depuis la base de données d'une entreprise, car les moteurs de recherche ne renvoient que des réponses correspondant à des mots clés et non en intégrant le concept plus général. Par exemple, il arrive que les documents fassent référence à une amélioration ou à un perfectionnement du produit plutôt qu'à une mise à niveau. La solution pour les concepteurs d'applications d'IA consiste à utiliser une base de données optimisée pour la recherche vectorielle, un vecteur étant une série de nombres décrivant les données selon différentes dimensions.



La recherche vectorielle arrive sur Hana Cloud. (Crédit Photo: SAP)

L'autre grande annonce de SAP concerne l'amélioration de Hana Cloud, le moteur de base de données qui sous-tend son ERP S/4HANA et bon nombre de ses autres applications, afin de prendre en charge le stockage et la recherche vectoriels pour les données non structurées. « Hana Cloud prend n'importe quel type de données d'entreprise et l'incorpore dans un vecteur multidimensionnel, ce qui permet de rapprocher les choses si elles sont similaires », a déclaré Jürgen Müller, membre du conseil exécutif de SAP pour la technologie et l'innovation. Autrement dit, les entreprises qui créent des applications d'IA générative sur la plateforme SAP peuvent utiliser Hana Cloud pour intégrer des informations métiers pertinentes et actualisées dans les invites qu'elles envoient aux LLM. « Beaucoup d'entreprises ont déjà leurs données les plus importantes dans Hana Cloud, elles n'ont donc pas besoin de déployer une base de données vectorielle distincte pour ces capacités », a-t-il encore déclaré. L'accès à la recherche vectorielle de Hana Cloud ne sera pas limité à ceux qui développent des applications SAP : la base de données est disponible dans les trois principaux cloud des hyperscalers, et l'entreprise a déclaré que son récent hub gen AI propose aux développeurs d'accéder aux LLM de différents fournisseurs. Ces améliorations dans la recherche vectorielle, comme de nombreux autres produits et fonctionnalités dévoilés lors de la TechEd 2023, seront disponibles au cours du premier trimestre 2024.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité