Semestriels Keyrus : très fort repli des bénéfices en dépit d'une hausse des revenus

Eric Cohen, PDG de Keyrus : « Cette stratégie [de croissance] induit un renforcement de nos fonctions corporate ainsi qu'une transformation de notre

Eric Cohen, PDG de Keyrus : « Cette stratégie [de croissance] induit un renforcement de nos fonctions corporate ainsi qu'une transformation de notre "business model" vers plus de verticalisation de nos offres par secteur économique. Ces investissements nécessaires s'amortiront progressivement et permettront à Keyrus de réussir ses ambitions à horizon 2020.»

Le renforcement des fonctions support de Keyrus, ainsi que des coûts exceptionnels et une charge d'impôt plus importante, ont ramené son résultat net à seulement 100 K€ entre janvier et juin derniers.

Au premier semestre 2016, le résultat opérationnel de Keyrus s'est établi à 2,4 M€, soit 22,5% de moins qu'à la même période en 2015. Quant au résultat net du groupe de conseil et d'intégration, il n'a atteint que 100 K€ contre 1,7 M€ un an plus tôt. Ces reculs tiennent notamment au renforcement des fonctions support du groupe dans les domaines de la stratégie, de la finance, des RH, du marketing et des ventes. L'objectif de ces investissements est de « permettre à Keyrus de déployer son offre à l'international et de maîtriser sur les prochaines années les enjeux de la croissance. » Par ailleurs, le prestataire a enregistré des coûts exceptionnels et non récurrents de 900 K€ ainsi qu'une charge d'impôts de 1,2 M€. Cette dernière dépasse de 400 K€ celle qu'il a inscrit à son bilan du premier semestre 2015.

L'activité de Keyrus entre janvier et juin dernier n'en est pas moins restée dynamique. Son chiffre d'affaires s'est en effet apprécié de 13% à 113,3 M€. Une croissance qui provient exclusivement des revenus tirés des clients grands comptes qui ont atteint 89,3 M€ (+17%). Les facturations aux entreprises du mid-market sont restées strictement stables à 24 M€. En revanche, elles ont abouti à un résultat opérationnel courant de 2 M€, en hausse de 5%, alors que celui de la branche grands comptes a fondu de 63,6% à 400 K€.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité