Xerox veut placer le conseil d'administration de HP sous contrôle

Pour HP, Carl Icahn tirerait clairement les ficelles des actions entreprises par Xerox pour le racheter. Crédit photo : D.R.

Pour HP, Carl Icahn tirerait clairement les ficelles des actions entreprises par Xerox pour le racheter. Crédit photo : D.R.

Gêné par l'opposition résolue du conseil d'administration de HP à son offre de rachat, Xerox va tenter d'en remplacer les membres par 11 administrateurs acquis à sa cause. Dénonçant la manoeuvre, HP pointe pour la première fois du doigt le rôle central de joué par l'investisseur activiste Carl Icahn dans les actions entreprises par Xerox.

Xerox poursuit bille en tête sa tentative de rachat de HP. Confronté depuis le départ aux refus des administrateurs de sa cible d'accepter les termes d'une OPA, le candidat acquéreur veut maintenant prendre le contrôle du conseil d'administration du fabricant de PC et d'imprimantes. Dans cette optique, la firme de Norwalk a annoncé le 23 janvier son intention de présenter les candidatures de 11 administrateurs lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires de HP.

« Nous pensons que les actionnaires de HP seront mieux servis par une nouvelle équipe de directeur indépendants, qui comprennent le défi que représente la gestion d'une entreprise globale et apprécient la valeur que créerait les synergies avec Xerox », indique le fabricant dans un communiqué de presse.

Des administrateurs rompus aux fusions de grandes entreprises

Parmi les administrateurs proposés par Xerox figurent d'ancien dirigeants de grandes entreprises, comme Aetna, United Airlines, les Hôtels Hilton, Novartis, et Verizon. Ils ont été choisis pour « leur expertise dans la supervision et l'exécution d'importantes mutations et fusions d'entreprises de taille importante. »

En réponse, HP a réitéré le refus de son conseil d'administration face à la proposition d'OPA de Xerox et l'avis selon lequel les 24 Md$ mis sur la table par le fabricant le sous-évalue : « Nous pensons que ces nominations sont un moyen intéressé de Xerox pour faire aboutir sa proposition [...] et qui fait courir un risque important aux actionnaires de HP. »

Icahn tirerait des « bénéfices disproportionnés » du rachat de HP

Au moment d'exprimer son opposition, HP a pour la première fois pointé du doigt l'influence de l'investisseur activiste Carl Icahn, actionnaire des deux entreprises, dans les manoeuvres de Xerox. « Nous pensons que les propositions de Xerox [Ndlr : la proposition d'OPA] et les nominations [Ndlr : de nouveaux administrateurs] sont pilotées par Carl Icahn. Sa participation importante au capital de Xerox signifie que ses intérêts ne correspondent pas à ceux des actionnaires de HP. Etant donné la position de Mr Icahn, il bénéficierait de façon disproportionnée d'un acquisition de HP par Xerox à un prix qui sous-évalue HP. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité