La sortie des versions grand public de Vista attendra 2007

Nouveau coup de canif dans le contrat Vista. Microsoft a décidé de repousser la sortie mondiale de son futur OS, dans ses versions OEM et boîte, à janvier 2007.

Raz de marée dans le monde Windows: Microsoft vient d'annoncer qu'il repoussait la sortie de Vista, dans sa version grand public (versions boîte et pré-installées sur les PC - OEM), jusqu'en janvier 2007. Les versions réservées au marché professionnel (notamment Business et Entreprise) via le programme de licences en volume seront quant à elles livrées en novembre 2006, comme prévu, a déclaré Didier Burdinat, Directeur de la gamme Windows en France. Si, pour l'heure, les raisons de ce retard restent assez floues, Jim Allchin, patron de la division Windows, de son côté, confirme à demi-mot que le respect de la qualité serait en cause. Notamment en terme de sécurité. Il explique également que les partenaires se faisaient de plus en plus pressants quant à une date précise de sortie. Ce même Jim Allchin avait par ailleurs mentionné en janvier qu'il n'hésiterait pas retarder la sortie de Vista, si ce dernier n'atteignait les standards de qualité requis. Ce que semble également estimer le cabinet Ovum: «la décision de retarder les version grand public plutôt que les versions professionnelles semble étrange en terme commercial. La raison est plutôt d'ordre technique.» Pour Didier Burdinat, ce décalage n'est pas dû à quelque problèmes techniques. Vista sera bel et bien finalisé pour novembre - soit fidèle au calendrier - et «répondra à nos exigences de qualité». Il s'agirait davantage d'un soucis de synchronisation mondiale, de façon à ce que «l'ensemble des partenaires puisse lancer Vista d'une seule voix». Et de préciser que cela n'aura également «pas d'impacts également sur les engagements de la Software Assurance». Reste que du côté des constructeurs et revendeurs, on fait la moue. Le décalage de Vista en janvier, soit après la frénésie d'achats des fêtes de Noël, constitue, selon eux, un véritable manque à gagner. Les consommateurs attendront la sortie du prochain OS Microsoft, pour acheter leur machine. De fait, c'est toute l'industrie des composants (tels que les fabricants de mémoires et de disque durs) qui risquent de souffrir de l'arrivée tardive de Vista.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité