Weelog enrichit Weeware Line

L'éditeur spécialisé dans les outils de mobilité annonce la disponibilité d'une extension pour sa suite logicielle intégrée Weeware Line. Cette extension, qui vient enrichir son module d'intervention technique et de collecte de données Weeware 120, permet de construire de façon dynamique les écrans de saisie de données qui seront affichés sur les terminaux mobiles. «Ce faisant, nous dotons notre offre de fonctions de customisation permettant de répondre à plus de 80% des besoins spécifiques des clients», assure Didier Bouniol, patron de Weelog. Sur un marché de la mobilité peu structuré, où l'offre applicative se résume à un patchwork de briques technologiques hétérogènes, Weelog se distingue en misant sur le développement d'une offre d'applications packagées, orientées métiers. Son offre couvre notamment les fonctions d'inventaire, l'intervention, la collecte d'informations, la gestion des stocks, et l'enlèvement-livraison. Une approche qui a commencé à porter ses fruits en 2005 avec la signature de clients prestigieux comme la BNP, la Caisse des dépôts et consignations, les Laboratoires Roche ou Swisslife. En tout, l'éditeur revendique plus d'une vingtaine d'affaires signées l'année dernière et plus de trente partenaires formés sur son offre, parmi lesquels Osiatis, Helpline, Pythéas, ou encore Computacenter. Forte de ces premiers succès, la société, qui ne dévoile pas son chiffre d'affaires, souhaiterait accélérer son développement via une levée de fonds.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité