Des fournisseurs plus impliqués dans la durabilité

Des fournisseurs plus impliqués dans la durabilité

D'un point de vue technique, la durabilité des équipements passe par un certain nombre d'innovations. (Crédit Schneider Electric)

Chez Lexmark, on pratique l'innovation responsable, comme le mentionnait Etienne Maraval, directeur marketing Europe du Sud et Middle East chez Lexmark que nous avions rencontré lors du dernier salon IT Partners en mars dernier. Et pour l'illustrer, le constructeur met en avant sa gamme Evergreen...

iLes dossiers sont réservés aux membres

CONNEXION
Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous à Distributique et bénéficiez gratuitement des services suivants :

  • Accédez à tous les dossiers
    de la rédaction
  • Consultez tous les entretiens
    exclusifs de Distributique
  • Gérez vos abonnements
    aux différentes newsletters
  • Un compte unique sur tous
    les différents site IT News Info
La durabilité vue autrement dans les datacenters

Dans les datacenters, le cycle de vie des équipements (serveurs et baies de stockage) est plus important que celui d'un poste de travail. « Certains châssis durent parfois plus de 10 ans, la durabilité est déjà bien présente dans les datacenters », affirme Sébastien Verger, Sales Development Manager & France CTO chez Dell. Le recyclage des serveurs est aussi très pratiqué, Oracle revendique d'ailleurs un taux de recyclage très élevé, de plus de 99 %. Mais de manière plus globale, les préoccupations sont déjà de mieux utiliser les ressources et de rationaliser les usages. Au travers d'une étude, Dell a pu montrer que le taux d'utilisation des CPU s'affichait à seulement 12 % à partir de mesures effectuées sur sa base de serveurs installés, c'est peu contrairement à la mémoire qui, elle, est significativement sollicitée. De même, les coûts liés à la consommation d'énergie restent la grande problématique à résoudre dans les datacenters et là rentre en compte la meilleure façon de refroidir les équipements entre l'emploi de systèmes de free cooling ou de river cooling (comme le fait Oracle pour son datacenter de Marseille (Interxion) en utilisant de l'eau fraîche située dans les anciennes mines de Gardanne) jusqu'à l'immersion intégrale des équipements dans un liquide dédié. Dans ce contexte, Dell met surtout en avant l'importance de réaliser un audit pour ensuite ajuster les besoins. « Nous nous orientons vers une démarche de conseil industrialisé », admet Sébastien Verger. Il est d'autant plus facile d'ajuster les besoins aujourd'hui avec des technologies de plus en plus modulaires, composables et évolutives. À ce titre l'Open Compute Project planche sur les designs de demain, un organisme ouvert à tous où l'on retrouve déjà des grands noms de l'industrie comme Dell, HPE, Microsoft, Meta, Intel et Google. 

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...