Et si l'ADN devenait le support de sauvegarde ultime

Et si l'ADN devenait le support de sauvegarde ultime

Chaque capsule peut contenir une quantité d'ADN lyophilisée correspondant à 5 000 To de données numériques.

Face à l'augmentation considérable des données chaque année, il faudra bien trouver, à l'avenir, des alternatives à nos systèmes de sauvegarde traditionnels (disques durs), d'un côté, dont les capacités maxi atteignent aujourd'hui les 16 à 20 To et, de l'autre côté, la bande en LTO-9 pour...

iLes dossiers sont réservés aux membres

CONNEXION
Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous à Distributique et bénéficiez gratuitement des services suivants :

  • Accédez à tous les dossiers
    de la rédaction
  • Consultez tous les entretiens
    exclusifs de Distributique
  • Gérez vos abonnements
    aux différentes newsletters
  • Un compte unique sur tous
    les différents site IT News Info
Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...