Vidéosurveillance : un laboratoire de la convergence

Vidéosurveillance : un laboratoire de la convergence

Les solutions de vidéosurveillance sur IP ne représentent encore qu'un quart des ventes en France mais leur montée en puissance est rapide et inéluctable. Les acteurs de la vidéosurveillance « analogique » le savent mais font logiquement de la résistance. Deux voies sont aujourd'hui explorées : le lancement de systèmes IP grand public à environ 100 euros TTC et le développement de formations « mixtes », associant les compétences en vidéo et en IP. Panorama.

Sommaire du dossier :

  • 1 Vidéosurveillance : un marché dynamique mais bousculé

    Vidéosurveillance : un marché dynamique mais bousculé

    Réputé « porteur » depuis deux décennies au moins, le marché de la vidéosurveillance est aujourd'hui partagé par plusieurs technologies, chacune ayant son réseau de distribution : l'analogique et le numérique. Les...

  • 2 Vidéosurveillance « légère » : un nouvel Eldorado ?

    Vidéosurveillance « légère » : un nouvel Eldorado ?

    Depuis 2008, on a vu apparaître les premières solutions de vidéosurveillance grand public, avec des prix d'appel inférieurs à 100 euros. Si elles n'ont été prises au sérieux dans un premier temps, leur rapide montée en...

  • 3 « Les compétences de la convergence restent trop rares »

    « Les compétences de la convergence restent trop rares »

    Après avoir passé plusieurs années dans l'industrie numérique, chez plusieurs fabricants de matériels IP,  Marc Pichaud a créé en 2007 le cabinet Just Do IP, spécialisé dans les nouvelles technologies IP et, notamment, ...

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité