Des mises à jour de Windows 10 moins envahissantes

Microsoft a finalement cédé et va autoriser des pauses dans les mises à jour de Windows 10 Home. (Crédit: Patrick Murray)

Microsoft a finalement cédé et va autoriser des pauses dans les mises à jour de Windows 10 Home. (Crédit: Patrick Murray)

La dernière version bêta de Windows 10 permet à un plus grand nombre d'utilisateurs de la version Home de différer les mises à jour forcées. Cette build permet notamment de mesurer le trafic passant par une connexion Ethernet.

La dernière bêta de Windows 10 présentée hier par Microsoft répond en partie à un mécontentement exprimé de longue date par les utilisateurs à propos des mises à jour du système d'exploitation. Hier également, les testeurs inscrits au programme Windows Insider avec le niveau « Rapide » ont reçu la dernière build 15002. Dans un blog qui reprend la liste de toutes les améliorations, Dona Sarkar, l'ingénieur logiciel de Microsoft choisi pour représenter le programme Insider, a qualifié la build 15002 de « grosse mise à jour ». Parmi les nouveautés, plusieurs concernent les modalités d'update du système d'exploitation.AdTech Ad

Par exemple, les utilisateurs ont désormais la possibilité d'interrompre les mises à jour pendant une période de 35 jours. Mais il est encore difficile de savoir quelles updates pourront bénéficier de ce report. Tous les inscrits au programme Insider peuvent mettre en pause le système de mises à jour, mais une fois que la fonctionnalité a été livrée à tous les clients, l'option n'est plus accessible aux utilisateurs de Windows 10 Home. Ce qui n'est pas le cas des versions Windows 10 Pro, Windows 10 Entreprise et Windows 10 Éducation, plus chères et essentiellement axées sur les entreprises. Microsoft a pris l'habitude d'accorder plus de flexibilité aux mises à jour et aux mises à niveau des utilisateurs Pro, Enterprise et Education. Par contre, les utilisateurs de Windows 10 Home seront obligés d'adopter les mises à jour dès que la firme de Redmond en lancera le déploiement.

Quelles sont les mises à jour reportées ? 

Dona Sarkar n'a pas donné de détails sur les mises à jour qui pourront être suspendues et Microsoft n'a pas répondu aux demandes de clarification que lui ont adressées nos confrères. Mais, si la pause s'appliquait aux mises à jour de sécurité, cela signifierait que Microsoft a pris en compte les attentes de certains clients professionnels qui réclamaient une solution pour reporter l'application des correctifs sur leurs machines. Les administrateurs IT qui ont recours à des systèmes de gestion des correctifs comme Microsoft Windows Server Update Services (WSUS) et System Center Configuration Manager (SCCM), ou un produit tiers comme Shavlik Protect, ont déjà la possibilité de reporter les mises à jour.

Certains administrateurs reportent régulièrement l'application des correctifs. Ils s'en servent comme solution de contrôle de qualité : en cas de problèmes, ils espèrent bénéficier des retours d'autres utilisateurs et de l'ajout de nouveaux correctifs par Microsoft. Mais, jusqu'ici, les entreprises qui utilisaient les services Microsoft Windows Update ou Windows Update for Business ne bénéficiaient d'aucun délai pour effectuer les mises à jour de sécurité : si la nouvelle fonctionnalité de report s'applique aux correctifs, elle servira aussi à cette fin.

Décompte total du trafic IP

La build 15002 s'enrichit également du décompte du trafic Internet passant par une connexion Ethernet. Auparavant, seules les connexions passant par un réseau WiFi ou par un réseau cellulaire - un mobile configuré comme point d'accès WiFi pour un PC - pouvaient être mesurées. Certains utilisateurs n'ont pas d'abonnement Internet illimité (câble et satellite) et ne peuvent pas dépasser un certain volume de données, où ils doivent payer des pénalités. Si Windows 10 repère une connexion mesurée ou si l'utilisateur le lui signale, l'OS renonce à télécharger la plupart des mises à jour, y compris les correctifs de sécurité pour éviter d'épuiser le crédit de l'utilisateur. Le téléchargement peut éventuellement reprendre si celui-ci se trouve à proximité d'un hotspot public, où l'accès à Internet est gratuit.

Depuis le lancement de l'OS, courant 2015, les utilisateurs de Windows 10 Home ont exploité ce paramètre de connexion mesurée pour reporter les mises à jour et les mises à niveau forcées. Cependant, ceux qui accédaient à Internet via Ethernet - chez la plupart des câblo-opérateurs et FAI ADSL/fibre, la liaison entre le modem et le PC passe par un switch et un câble Ethernet - ne pouvaient pas en bénéficier. Mais la build 15002 leur permettra d'utiliser cette astuce. Toutes les modifications et tous les ajouts de la build 15002 seront inclus dans la prochaine « Windows 10 Creators Update ». Microsoft n'a pas encore fixé de date de sortie pour cette mise à jour majeure, mais, selon certains observateurs, un lancement en mars semble assez probable.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité