Microsoft débranche Teams d'Office 365

Microsoft va commercialiser Teams de manière séparée à Office 365 dans le monde entier. (Crédit Photo : Ed Hardie/Unsplash)

Microsoft va commercialiser Teams de manière séparée à Office 365 dans le monde entier. (Crédit Photo : Ed Hardie/Unsplash)

Après l'Europe, c'est dans le monde entier que Teams pourra être vendu séparément de la suite Office et Microsoft 365. Un moyen de répondre aux régulateurs qui voient cette vente liée comme une pratique anti-concurrentielle.

Selon Reuters, Microsoft a détaché la vente de Teams à Office 365 au niveau mondial, après l'avoir fait cet été en Europe. « Pour garantir la clarté à nos clients, nous étendons les mesures prises l'an dernier pour dégrouper Teams de M365 et O365 dans l'espace économique européen et en Suisse aux clients du monde entier », a déclaré un porte-parole. Si la version groupée de Teams et d'Office est toujours disponible dans le monde entier, les clients peuvent choisir de passer à un abonnement séparé pour l'outil collaboratif uniquement, à un forfait Office sans Teams, ou de conserver leur forfait actuel.

Le fait que les régulateurs européens s'opposent à la vente groupée de produits n'est pas une nouveauté pour Microsoft, ni pour les grandes entreprises technologiques, d'ailleurs. La dernière enquête de la Commission européenne fait suite à une plainte déposée par Slack, le service de chat bureautique concurrent proposé par Salesforce. Mais les démêlés de Microsoft avec les régulateurs européens remontent à 1998, lesquels, après six ans d'enquête sur Windows, ont infligé, en 2004, une amende de 613 millions de dollars à l'entreprise. D'autres enquêtes et amendes, pour un total de plus d'un milliard de dollars, ont suivi en 2008 et 2013. On comprend pourquoi Microsoft a envie d'éviter une autre amende, même si les observateurs estiment que cette démarche ne suffira probablement pas à apaiser la Commission européenne.

Cette nouvelle pourrait inquiéter les entreprises qui utilisent Teams comme principal outil collaboratif avec leurs employés, ou à l'inverse rendre des alternatives comme Slack plus attrayantes avec des options Office moins chères. Mais il y a fort à parier que la plupart des particuliers ne remarqueront pas la différence. La version gratuite de Teams, qui offre des appels vidéo illimités en tête-à-tête et des réunions de groupe d'une durée maximale de 60 minutes, n'est pas près de disparaître.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité