Qnap garnie le haut et le bas de sa gamme TS

Le NAS TS-1685 de Qnap embarque un processeur Xeon et jusqu'à 128 Go de RAM pour du stockage à haute performance.

Le NAS TS-1685 de Qnap embarque un processeur Xeon et jusqu'à 128 Go de RAM pour du stockage à haute performance.

En lançant les TS-431X, sur l'entrée de gamme, et le TS-1685, sur le haut de gamme, Qnap a rajeunit sa principale gamme de NAS. Alors que le premier permet de s'équiper de la norme 10GbE à moins de 400 €HT, le second inaugure l'arrivée du NVMe sur cette gamme de produit.

C'est une déferlante de produits chez Qnap. Depuis début mars, le constructeur de NAS taïwanais a annoncé trois produits supplémentaires dans ses gammes TS et Thunderbolt. Pour la première, la firme vient d'introduire le TS-431X, une solution d'entrée de gamme 4 baies compatible avec l'interface 10GbE. « Il y a aujourd'hui de plus en plus de PME qui investissent dans les solutions 10GbE. Pour l'instant cela concerne surtout des marchés verticaux avec des besoins particuliers mais l'usage se démocratise progressivement », déclare Anthony Geraldo, directeur marketing France de QNAP. Doté d'un processeur bi-coeur d'Amazon Alpine AL 212 (ARM) cadencé à 1,7 Ghz et pourvu de 2 ou 8 Go de RAM, le TS-431X est ainsi proposé à partir de 329 € HT.

Sur le haut de sa gamme TS, Qnap a présenté cette semaine le TS-1685 pourvu de 16 baies et motorisé par un Intel Xeon D cadencé à 2,4 Ghz. Chacune des baies peut supporter douze HDD 3,5 pouces et quatre SSD 2,5 pouces. Elles peuvent aussi être équipées de 6 SSD M2. A noter que ce NAS est compatible avec la norme NVMe à l'instar des systèmes ES. Il peut en outre être doté de 128 Go de RAM ce qui en fait une solution utilisable pour la gestion d'environnement virtualisés grâce aux solutions tiers du marchés (VMware, Citrix, Microsoft, etc) ou via le système intégré Virtualization Station qui gère nativement les modules Docker et LXC.

Le NAS dépasse sa fonction primaire

« Nous proposons de plus en plus la virtualisation sur nos solution même si nous préférons rester sur des applications purement stockage », explique Anthony Geraldo. Au sein de la gamme Qnap, les modèles TDS pouvant embarquer jusqu'à 1 To de RAM sont les plus indiqués pour faire de la virtualisation et peuvent venir jouer sur le terrain des géants comme NetApp, Dell-EMC ou HPE. Mais avec un prix débutant à 2399 € HT, le TS-1685 reste plus abordable.

Pour la gamme Thunderbolt, dont l'usage se répand de plus en plus chez les spécialistes de l'image (photo, vidéo, imprimerie), Qnap lancera au Cebit la troisième génération de ses NAS dédiés. Baptisés sobrement Thunderbolt 3, ils sont annoncés avec des débits entrant et sortant deux fois deux fois plus rapide que l'ancienne génération. Nous devrions en apprendre plus lors de l'événement. Toujours afin de mieux coller aux attentes de ses clients, Qnap a également renforcer la dimension sauvegarde et restauration des données.

Plus de back-up

Grâce à sa solution Hybrid Back Up Station disponible via le magasin d'application de l'OS maison QTS, les NAS du fabricant sont maintenant compatibles avec les principaux cloud public , notamment Amazon S3 et Glacier, Google, Azure, DAV, Hubic, Box, Dropbox et Yandex. En outre, des intégration sont possibles avec les solutions comme Veritas ou Storage Craft. « Nos grossistes et nos revendeurs ont de solide compétences là dessus. Ils proposent d'ailleurs des offres packagées », ajoute Anthony Geraldo. Pour rappel, sur le marché français, Qnap est distribué par Also, D2B, Distriwan, Ingram, SQP et Tech Data.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité