Entretien
Olivier Bouderand

Président du 3SCI

Président du Syndicat des Sociétés de Service et des Conseils en Informatique (3SCI), chef d'entreprise lui-même, Olivier Bouderand se réjouit des 20 Md€ de crédit d'impôt que le gouvernement veut accorder aux entreprises. Toutefois, l'homme garde encore quelques réserves en attendant que les critères qui conditionneront l'octroi de cet avantage soient fixés.

Rapport Gallois / Plan Ayrault : « Une belle avancée mais des critères encore trop flous »

Distributique.com : Comment avez-vous accueilli les annonces du gouvernement basées sur certaines des recommandations du rapport Gallois ?Olivier Bouderand : Je les accueille d'autant mieux qu'initialement le gouvernement ne semblait pas vouloir aller dans le sens d'un choc de compétitivité après le choc fiscal qu'il avait annoncé précédemment. Ce type de mesure en leur faveur créé un regain d'optimisme et de confiance chez les entreprises. En outre, le gouvernement semble vouloir s'engager sur la sanctuarisation des aides aux entreprises sur les cinq prochaines années. Il ne devrait pas y avoir notamment de remise en cause du crédit impôt recherche et du statut de jeune entreprise innovante.Néanmoins, il est encore trop tôt pour se réjouir sans réserve. D'une part, parce que les 20 Md&eur...

iCet entretien est réservé aux membres

CONNEXION
Vous n'êtes pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous à Distributique et bénéficiez gratuitement des services suivants :

  • Accédez à tous les dossiers
    de la rédaction
  • Consultez tous les entretiens
    exclusifs de Distributique
  • Gérez vos abonnements
    aux différentes newsletters
  • Un compte unique sur tous
    les différents site IT News Info
Publicité

Les hommes du channel

Ils font la politique de ventes indirectes

Publicité