Adobe s'offre la suite e-commerce Magento pour 1,68Md$

La plateforme de commerce électronique de Magento est déclinée pour plusieurs secteurs d'activité : mode, alimentation, beauté/santé, automobile. (Crédit : Magento)

La plateforme de commerce électronique de Magento est déclinée pour plusieurs secteurs d'activité : mode, alimentation, beauté/santé, automobile. (Crédit : Magento)

La suite e-commerce open source Magento vient d'être rachetée 1,68 Md$ par Adobe qui va l'intégrer plus étroitement à sa solution de marketing Experience Cloud. Les deux éditeurs étaient déjà partenaires. Adobe souligne le rôle crucial joué par la communauté de développeurs et de partenaires de Magento.

Adobe va étendre sa solution marketing Experience Cloud avec l'une des plateformes de commerce électronique open source les plus populaires, Magento Commerce, dont il vient d'annoncer le rachat pour 1,68 milliard de dollars. Sur ce terrain, l'éditeur basé à San Jose va ainsi affronter plus directement un éditeur cloud tel que Salesforce dont l'offre s'est complétée il y a deux ans de la plateforme e-commerce Demandware après s'être enrichie du versant marketing en rachetant ExactTarget en 2013.

Magento travaillait déjà avec Adobe, avec lequel il avait conclu un accord de partenariat en septembre 2016 pour associer sa plateforme d'e-commerce avec les outils de gestion de contenus et de personnalisation d'Adobe Experience. Les deux solutions seront intégrées plus étroitement dans une seule plateforme qui s'adressera à la fois aux clients B2B et B2C. Le futur du commerce sera tiré par l'expérience client, pointe Brad Rencher, DG de l'activité Digital Experience d'Adobe. « Si l'intégration de Magento dans l'Experience Cloud donnera à Adobe ses propres capacités natives de commerce, nous restons engagés dans notre actuel Commerce Program et le support de ses partenaires », explique-t-il par ailleurs dans un billet.

Une communauté de plus de 300 000 développeurs

L'offre de Magento, qui mobilise une communauté de 315 000 développeurs, regroupe des fonctionnalités de e-commerce, de gestion des commandes et d'intelligence prédictive de façon unifiée convenant à différents secteurs d'activité. La solution open source bénéficie également d'un riche écosystème de partenaires qui a déjà produit des milliers d'extensions pour compléter ses outils, tant sur les options de paiement, que sur la logistique ou la gestion des taxes, ce qui permet de l'adapter rapidement aux besoins d'une entreprise donnée. Adobe met justement l'accent sur « le rôle critique que joue dans la conduite de l'innovation » cette « robuste communauté mondiale de partenaires et de développeurs », ainsi que le souligne Matt Asay, vice-président pour la mobilité de l'activité Digital Marketing d'Adobe.

Lancée en 2008, la plateforme Magento a été rachetée en 2011 par le groupe eBay qui l'a cédée en 2015 à un groupe d'investisseurs menés par le fonds Permira. En 2017, l'entrée au capital de Magento du fonds Hillhouse, axé sur les investissements en Asie, a également contribué à valoriser l'éditeur ecommerce, aujourd'hui revendu par Permira à Adobe (Hillhouse cédant aussi ses parts). Parmi les clients communs d'Adobe et Magento figurent des groupes tels que Coca-Cola, Warner Music Group, Nestlé et Cathay Pacific. Après l'acquisition, le CEO de Magento, Mark Lavelle, continuera à diriger son équipe au sein de l'activité Digital Experience d'Adobe dirigée par Brad Rencher.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité