Adobe refond son programme pour mieux récompenser et spécialiser ses partenaires

Adobe lance un nouveau programme partenaires, au-delà des changements de dénomination, l'éditeur souhaite récompenser les plus actifs de ses revendeurs. Depuis ce 19 septembre en France, ils peuvent déjà s'enregistrer, le nouveau programme entrera en vigueur le 4 octobre.

Adobe est depuis toujours clairement en indirect. Des forces commerciales existent, mais en appui des partenaires sur les grands comptes. Une entité on line, Adobe direct on line traite une faible partie des ventes. L'essentiel passe par les partenaires. En France, ce canal est animé par quatre grossistes : Actebis, Computers Unlimited, Ingram et Tech Data. Il suffit d'ouvrir un compte chez un grossiste pour être considéré comme un partenaire d'Adobe.

Le canal de distribution d'Adobe en France s'est mis en place avec différentes typologies d'acteurs. Des corporate reseller comme Insight, Dell, SCC, Econocom, Computacenter. Des mail order comme InmacMisco, Comstor,  eBizcuss, des Apple premium reseller. Et un réseau de retailers et de e-commerçants : Fnac, rueducommerce, Amazon, LDLC qui adressent le consumer et les TPE. Les revendeurs étant, toutes catégories confondues, 3 500 dans l'hexagone.

Ils se voient proposer le nouveau programme : Adobe partner connection reseller program.  « Notre chiffre d'affaires sera toujours concentré autour de nos partenaires, souligne Franck Negro, directeur commercial channel, mais la philosophie du nouveau programme est d'étendre le réseau et de récompenser l'« actif selling ». On veut privilégier l'avant-vente, récompenser les revendeurs qui arrivent en amont d'un client et savent positionner Adobe ».

Testé depuis un an en Europe centrale

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité