Dassault Systèmes prend le contrôle de l'américain Centric Software

Le californien Centric Software compte des bureaux dans 13 pays pour plus de 600 clients dont Etam, Louis Vuitton, Samsonite, Tommy Hifinger... (crédit : D.R.)

Le californien Centric Software compte des bureaux dans 13 pays pour plus de 600 clients dont Etam, Louis Vuitton, Samsonite, Tommy Hifinger... (crédit : D.R.)

L'éditeur en solutions de gestion du cycle de vie des produits et CAO/DAO collaborative Dassault Systèmes a annoncé une prise de participation majoritaire au capital de l'éditeur américain Centric Software. Selon les termes de l'accord, le Français montera à hauteur de 58% à 69% du capital de la société, en fonction du choix de ses actionnaires. Il est prévu que Dassault Systèmes, d'ici 2020-2021, reprenne la totalité des actions de cette entreprise proposant une solution PLM destinée au secteur de la mode et de la distribution.

« Parce que, pour nos clients dans 12 industries et 70 segments, nous faisons le trait d'union entre les éléments qui composent leur réseau de valeur, nous comprenons bien les besoins spécifiques des secteurs qui lancent leurs produits sous forme de collection », a déclaré Bernard Charlès, vice-président du conseil d'administration et directeur général de Dassault Systèmes. « Centric Software nous rejoint avec une solution PLM configurable, adaptée à son marché et leader sur ce marché, ainsi qu'avec une remarquable équipe d'experts qui se consacrent totalement au succès de clients exigeants.

Situé en Californie, Centric Software compte des bureaux dans 13 pays pour plus de 600 clients dont Etam, Louis Vuitton, Samsonite, Tommy Hifinger...

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité