HPE étend son programme GreenLake aux systèmes HPC

Les serveurs HPC de HPE, hérités de Cray, sont désormais disponibles en mode abonnement avec le programme GreenLake. (Crédit HPE)

Les serveurs HPC de HPE, hérités de Cray, sont désormais disponibles en mode abonnement avec le programme GreenLake. (Crédit HPE)

Les entreprises peuvent désormais louer des systèmes haute performance PPC et ne payer qu'à l'usage via le programme GreenLake de HPE.

Lors du rachat de Cray en mai 2019, HP Enterprise avait laissé entendre qu'elle pourrait proposer des systèmes HPC en tant que service. C'est ce qu'elle fait aujourd'hui, avec le lancement de ses services clouds HPE GreenLake pour HPC. Entre temps, HPE a fait beaucoup évoluer son programme de paiement à l'usage, créé pour répondre aux offres des fournisseurs de services de cloud. HPE GreenLake permet aux clients de payer comme s'ils achetaient un service dans le cloud, sauf que le service est provisionné à partir d'une infrastructure déployée sur les sites des clients ou dans des installations de colocation. Jusqu'à présent, le programme était accessible pour des applications IT standard, en particulier pour le provisionnement d'applications et de services web ou de bases de données.

Le service de calcul haute performance doit permettre aux entreprises d'exécuter des charges de travail exigeantes en calcul et en données, comme l'IA et le machine learning (ML). Cette offre, qui exonère les clients de la complexité et du coût associés aux déploiements HPC traditionnels, repose sur des services entièrement managés et précomposés, basés sur des systèmes HPC, des logiciels, du stockage, des réseaux spécialement dédiés et adaptés à la taille des besoins. Les clients peuvent choisir leurs options via un portail en libre-service par simple pointer-cliquer, et composer la configuration dont ils ont besoin pour leurs charges de travail. HPE affirme que son service peut accélérer le déploiement des projets HPC jusqu'à 75 % et réduire les dépenses d'investissement jusqu'à 40 %.

Une forme d'infogérance 

Les entreprises peuvent déployer les services dans des environnements de datacenters, que ce soit dans leur propre entreprise ou dans une installation en colocation, et bénéficier de services entièrement managés qui leur permettent de ne payer que pour ce qu'ils utilisent. C'est un enjeu important, car le ticket d'entrée du HPC est très élevé sur le plan financier : il faut du matériel de type serveurs, réseau, stockage et systèmes de refroidissement, plus des alimentations électriques spéciales. Selon HPE, une réduction de 40 % des dépenses rend le produit accessible à un marché beaucoup plus vaste.

Il faut aussi comprendre que GreenLake (comme Dell On Demand et Lenovo TruScale Infrastructure Services) sont des alternatives à l'acquisition de matériel en amont. Au lieu d'acheter directement, le client paie des frais d'utilisation mensuels - sous forme de contrat de leasing - et il a la possibilité de laisser au vendeur la charge de gérer le matériel. À l'échéance du contrat de location, le client n'a pas à se défaire du matériel, puisque le vendeur le reprend. HPE met tout en oeuvre pour soutenir GreenLake. En 2019, l'entreprise avait annoncé que tout le matériel de HPE serait disponible à travers GreenLake d'ici 2022. Néanmoins, le HPC semble un choix étrange car, contrairement aux applications IT traditionnelles, il fonctionne à plein régime en permanence. Dans un scénario à l'usage, le coût peut donc grimper rapidement.

Une facturation à l'usage 

Mais Peter Ungaro, vice-président senior et directeur général High Performance Computing & Mission Critical Solutions chez HPE, affirme qu'il y a deux facteurs qui permettent aux clients de faire des économies. « D'abord, les petits systèmes de calcul haute performance et d'intelligence artificielle ne fonctionnent généralement pas à pleine capacité, car la demande est moindre que pour les grands systèmes », a-t-il déclaré par courrier électronique. « De plus, pour les clients qui ont envie de réaliser un prototype, une application d'intelligence artificielle par exemple, l'usage de leur application s'adaptera à l'échelle au fur et à mesure qu'ils passeront en production et qu'ils disposeront de volumes de données plus importants », a-t-il ajouté. « Ensuite, de temps en temps, certains de nos clients ont besoin d'une capacité excédentaire dont ils n'ont pas normalement besoin tous les jours. Ces deux profils de clients profiteront grandement du coût total de possession de cette solution », a-t-il encore déclaré.

« Enfin, comme il s'agit d'un service managé, les clients qui n'ont pas les compétences, les installations ou le budget nécessaires pour utiliser des systèmes HPC ou IA avancés peuvent profiter de cette technologie au même titre que les grandes entreprises ou les institutions gouvernementales », a-t-il fait valoir. « Les usages commerciaux peuvent impliquer des charges de travail variables. Les techniques HPC, d'IA et de ML peuvent soutenir des processus métiers essentiels, comme dans les diagnostics de santé, la détection des fraudes pour les services financiers ou la mécanique des fluides numériques (CFD) », a-t-il déclaré.

Des services HPC associés  

Même si les infrastructures sont au coeur de GreenLake, le service comporte aussi beaucoup de logiciels. La plateforme GreenLake Central permet aux clients de gérer et d'optimiser leurs services HPC. Grâce au tableau de bord en libre-service de HPE, les utilisateurs peuvent exécuter et gérer des clusters HPC de manière autonome, sans perturber les charges de travail, via une interface de type « pointer-cliquer », et Consumption Analytics fournit des analyses d'usage et de coût basées sur des mesures.

En termes de hardware, HPE propose également des services HPC, AI & App, qui standardisent et regroupent les charges de travail HPC dans des conteneurs, facilitant ainsi la modernisation, le transfert et l'accès aux données. HPE prévoit plus tard d'étendre ses services clouds HPE GreenLake pour HPC à d'autres technologies, notamment pour du calcul, des logiciels, du stockage et de la mise en réseau basés sur Cray. Les premières offres précomposées pour les services clouds HPE GreenLake pour HPC seront généralement disponibles au printemps 2021 partout dans le monde.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité