Important plan social chez Akka Technologies

Akka technologies a annoncé un PSE après une baisse de ses activités dans les secteurs aéronautiques et automobiles. (Crédit photo: DeeMar/Pixabay))

Akka technologies a annoncé un PSE après une baisse de ses activités dans les secteurs aéronautiques et automobiles. (Crédit photo: DeeMar/Pixabay))

Impacté par la crise des secteurs aéronautique et automobile, le groupe de conseil IT Akka Technologies a dévoilé cette semaine un PSE pouvant entraîner la suppression de plusieurs centaines de postes en France. 800 emplois seraient menacés en Occitanie.

Frappé par la mauvaise santé du secteur aéronautique, le groupe de conseil en ingénierie Akka Technologies a présenté cette semaine un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoyant la suppression de plusieurs centaines de postes en France, dont la majorité en Occitanie. En effet, 800 coupes pourraient intervenir à Blagnac, quarante au Havre et 60 en Île-de-France. Les instances représentatives du personnel ont été informées cette semaine de la la mise en oeuvre d'un plan de restructuration adapté à la charge actuelle de la société "dans un secteur aéronautique où la reprise ne se matérialise pas", selon les termes de l'entreprise. Akka a précisé, qu'à ce stade, les discussions avec les partenaires sociaux portaient sur les réductions prévues en région Occitanie. "Akka Technologies emploie 7700 personnes en France, des suppressions d'emplois sont envisagées mais des projets sont toujours en cours d'évaluation et pourraient, s'ils se concrétisent, réduire le nombre des réductions, nous a indiqué le service communication du groupe. C'est le domaine de l'aéronautique civil qui est sous forte pression et pour lequel les perspectives ne sont pas claires", a-t-il précisé.

Des restructurations en Allemagne Du fait de l'impact de la crise sanitaire,  Akka a essuyé une perte nette de 57,4 millions d'euros, avec un chiffre d'affaires en recul de 20,3% au cours du premier semestre. Sur la période du troisième trimestre, le chiffre d'affaires s'est replié de 20,4%. Le groupe prévoit une marge opérationnelle supérieure ou égale à  zéro sur l'ensemble de l'année. L' Allemagne est également concernée par un plan de restructuration, avec 800 suppressions de postes annoncées l'été dernier.

Selon le groupe de conseil IT, le développement d'un certain nombre de projets actuellement en phase de définition pourraient permettre de sauvegarder des postes s'ils venaient à aboutir.  En France, la mise en place au mois de septembre d'un programme de formation aurait d'ores et déjà permis de former 450 personnes en France, et de pérenniser ainsi des emplois.  

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité