Insight montent en compétences avec l'acquisition du Français vNext

La filiale française d'Insight, dirigée par Richard Ramos, a réalisé environ 250 M€ de chiffre d'affaires en 2019. (Crédit : Insight)

La filiale française d'Insight, dirigée par Richard Ramos, a réalisé environ 250 M€ de chiffre d'affaires en 2019. (Crédit : Insight)

Le revendeur Insight a racheté la SSII parisienne vNext pour se renforcer dans les services et l'intégration des solutions Microsoft. Les développeurs de ce prestataire de services apportent également les compétences en machine learning et dans l'intégration IoT dont la filiale française du groupe américain avait besoin.

L'acquisition de la SSII française VNext par la filiale hexagonale de l'américain Insight revêt un caractère hautement stratégique. Comme l'explique Richard Ramos, le directeur général d'Insight France, ce rachat répond à trois grands besoins de l'entreprise dont il tient les rênes. D'une part, le revendeur et intégrateur était à la recherche d'une opération de croissance externe pour se renforcer dans les services. En outre, VNext lui apporte une équipe d'ingénieurs certifiés Microsoft, très technique et orientée vers l'intégration des logiciels de cet éditeur. Des compétences qui lui manquaient, alors que lui-même collabore davantage avec Microsoft France comme un MSP qui apporte à ce dernier 20% de son chiffre d'affaires en licences et dans le cloud. Enfin, vNext emploie une équipe de développeurs spécialisés dans le machine learning et l'intégration de solutions IoT. Une aubaine pour la filiale française du groupe Insight puisqu'une équipe similaire était déjà en activité aux sein de la filiale américaine.

« Une équipe spécialisées dans le machine et l'IoT aurait été compliquée à bâtir de nous-même. Grâce au rachat de vNext, nous avons des offres qui pourront être directement mises en oeuvre sur ces sujets », explique Richard Ramos. Ces équipes se focaliseront notamment sur la construction de deux grand types solutions répondant à des besoins exprimés par les clients d'Insight : les bâtiments « intelligents » et la création de données clients sur les points de ventes pour les utiliser de manière optimale sans être trop intrusif pour les consommateurs.

Les effectifs doublés en France

En termes de chiffre d'affaires, vNext a dégagé 13,5 M€ en 2019, tandis qu'Insight France devrait tourner autour de 250 M€ de revenus. Côté effectif, le rachat entraîne un doublement des équipes d'Insight France qui vont être renforcées par la centaine de collaborateurs de vNext. 220 salariés composeront ainsi l'entreprise qui opère désormais sur deux sites : dans le XIVe arrondissement de Paris et à Vélizy-Villacoublay (78).  Les deux sociétés avaient une dizaine de clients communs, mais sur des sujets différents (chez Vinci par exemple, vNext travaille avec la direction informatique quand Insight opère à la direction des achats et de la sécurité). Elles n'étaient réellement en concurrence que chez un seul client. 

A termes, vNext fusionnera juridiquement avec Insight. Les deux dirigeants-fondateurs de vNext restent quant à eux dans le groupe. Stéphane Fitoussi dirigera la division Services de l'entreprise en France. Le deuxième fondateur, Pierre Vivier-Merle, pilotera la partie consulting. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité