Le fonds K1 prêt à payer 37 M$ pour acquérir MariaDB

MariaDB a reçu une seconde offre de rachat d'un montant de 37 M$ de la part du fonds d'investissement K1. (Crédit Yahoo Finances)

MariaDB a reçu une seconde offre de rachat d'un montant de 37 M$ de la part du fonds d'investissement K1. (Crédit Yahoo Finances)

MariaDB, qui commercialise la base de données SQL open source du même nom, a reçu une offre de rachat de la part de K1 Investment Management.

Le spécialiste de la base de données SQL open source MariaDB a reçu une nouvelle offre de rachat non sollicitée par un fonds d'investissement. Après Runa Capital II GP, K1 Investment Management (un fonds pesant 13,2 Md$) propose d'acquérir MariaDB pour 55 cents par action, ce qui représente une prime de 189 % par rapport au dernier cours non affecté de l'action. Une telle offre valoriserait le fabricant de logiciels à environ 37 M$. Entreprise cotée, MariaDB a été obligée de présenter la proposition non sollicitée et non contraignante de la part de K1 qui, selon elle, ne débouchera pas nécessairement sur une offre d'acquisition. Selon l'éditeur, K1 doit soumettre une proposition avant le 29 mars ou la retirer. Rappelons que lors de son IPO, le prix de l'action était de 11,55 $. Mais le marché avait corrigé dès le premier jour cette valeur avec un prix de 6,70 $ (soit une décote de 40 %). Ce matin, la valeur de l'action était de 34 cents.

Compatible avec MySQL dont elle est issue, MariaDB est très apprécié pour son interopérabilité avec des bases NoSQL comme Cassandra et LevelDB. Rappelons que MariaDB est un projet créé par Michael Widenius, alias Monty, le développeur originel de la base de données Open Source et fondateur de MySQL AB. L'acquisition de la société par Sun, après un rachat pour un 1 Md$ en janvier 2008, avait été pour les fondateurs et dirigeants de MySQL quelque chose de difficile à supporter. Tour à tour, Michael Widenius, David Axmark et Marten Mickos avaient quitté Sun, dénonçant à mots plus ou moins couverts une approche trop bureaucratique et le peu d'intérêt porté à la communauté open source. Le rachat de Sun par Oracle avait ensuite enfoncé les derniers clous.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité