Mode analytique serverless chez MariaDB

Dans la dernière version de SkySQL, MariaDB ajouté un mode Serverless Analytics qui permet de déployer Apache Spark en un seul clic. (Crédit MariaDB)

Dans la dernière version de SkySQL, MariaDB ajouté un mode Serverless Analytics qui permet de déployer Apache Spark en un seul clic. (Crédit MariaDB)

L'ajout d'une couche serverless alimentée par Apache Spark SQL dans la dernière version de la base de données managée en tant que service (DBaaS) de MariaDB apporte des fonctions analytiques sans passer par l'ETL pour l'extraction, la transformation et le chargement des données.

L'analyse en mode serverless et la gestion des coûts font partie des dernières fonctionnalités ajoutées à la base de données managée en tant que service (DBaaS) SkySQL de MariaDB. Cette dernière combine Xpand, Enterprise Server et ColumnStore pour offrir des fonctions OLAP (Online Analytical Processing) et OLTP (Online Transaction Processing) et des fonctions d'entreprise comme la partition horizontale de données ou sharding, l'équilibrage de charge et le basculement automatique.

Afin d'aider les entreprises à réduire le coût des bases de données et à mieux gérer leurs dépenses, MariaDB a introduit une fonction de mise à l'échelle automatique pour le calcul et le stockage. « Des règles déterminent le déclenchement de l'autoscaling. Par exemple, quand l'utilisation du CPU est supérieure à 75% sur toutes les répliques pendant 30 minutes, une réplique ou un noeud est ajouté pour gérer l'augmentation », a déclaré le fournisseur dans un communiqué. « De même, quand l'utilisation du processeur est inférieure à 50 % sur toutes les répliques pendant une heure, des noeuds ou une réplique sont supprimés. Les utilisateurs spécifient toujours les seuils supérieurs et inférieurs, de sorte qu'il n'y a jamais de surprises en matière de coûts », a encore expliqué MariaDB, ajoutant que les entreprises ne paient que pour les ressources utilisées.

Des interfaces Web Apache Zeppelin

Outre l'autoscaling, les capacités d'analyse serverless ajoutées par le fournisseur évitent d'avoir à exécuter les tâches d'extraction, de transformation et de chargement (ETL). « SkySQL permet une analyse opérationnelle des données transactionnelles actives et celle des sources de données externes grâce à l'ajout d'une couche analytique serverless alimentée par Apache Spark SQL », a expliqué MariaDB, ajoutant que cette approche met fin aux incohérences entre une vue analytique et une vue transactionnelle. De plus, les entreprises paieront pour le calcul utilisé pour l'analyse sans avoir à provisionner la puissance de traitement.

L'accès des data scientists à une version spécifique des notebooks (des interfaces Web) Apache Zeppelin fait partie des autres fonctionnalités de cette version. « Le notebook est préchargé avec des exemples qui montrent comment exécuter des analyses sur des données stockées dans SkySQL. Il peut aussi servir à découvrir des schémas de base de données, exécuter des requêtes sur des données stockées dans Amazon S3 et fédérer des requêtes pour lier des données à travers les bases de données SkySQL et le stockage d'objets S3 », a déclaré le fournisseur. La dernière version de SkySQL est disponible sur AWS et GCP. Elle inclut la mise à jour MariaDB Xpand 6.1.1, Enterprise Server 10.6.12 et ColumnStore 6.3.1. « Les nouveaux clients de la DBaaS peuvent bénéficier d'un crédit de 500 dollars », a indiqué MariaDB.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité