Le groupe OCI s'offre Diatem

Romuald Valichon (sur la photo) occupe depuis 2003 le poste de directeur général du groupe OCI. Il rapporte directement au président de la société Frédéric Vacher. (Crédit : DR)

Romuald Valichon (sur la photo) occupe depuis 2003 le poste de directeur général du groupe OCI. Il rapporte directement au président de la société Frédéric Vacher. (Crédit : DR)

L'alsacien groupe OCI se renforce dans sa région d'origine en reprenant l'ESN Diatem, un spécialiste du développement web, du stockage et de la sécurisation des données informatiques.

Le groupe OCI active de nouveau le levier de la croissance externe pour se renforcer sur le marché français des télécoms et du cloud. Cette fois-ci, il a jeté son dévolu sur Diatem, une ESN fondée en 2022 et basée à Schiltigheim en Alsace. En plus d'un catalogue complet de services (développement, intégration de solutions et d'accès Très Haut Débit, etc), elle détient 3 datacenters grâce auxquels elle stocke, met à disposition et sécurise les données de près de 500 clients actifs. Diatem a clôturé l'exercice 2021 sur un chiffre d'affaires de 4,6 M€ et espère que ce rachat lui permettra d'accélérer sa croissance sur le territoire national.

Renforcer son pôle télécom

Fruit de la fusion entre le mainteneur Maintronics et l'intégrateur alsacien OCI informatique en 2018, le groupe OCI est déjà bien déployée sur le territoire français. Présidé par Frédéric Vacher et dirigé par Romuald Valichon, il propose une offre de services destinée à accompagner les PME et TPE dans leur transformation digitale. Il dispose de 16 agences, comptabilise 900 collaborateurs et a réalisé, en 2021, un chiffre d'affaires de 149 M€. Le groupe compte sur cette acquisition pour d'un côté renforcer ses compétences dans le domaine du cloud, des solutions collaboratives et du développement d'applications mobiles et web mais aussi et surtout pour muscler son pôle télécom.

En 2021, le groupe avait déjà procédé à plusieurs autres rachats dont le dernier en date était celui de l'ESN alsacienne Athéo Ingénierie, spécialisée dans la sécurisation des données informatiques. Ce rachat fait suite à ceux, la même année, de l'ESN lyonnaise Algorys et de Dynamics International, un intégrateur spécialisé dans l'implémentation des ERP de Microsoft à l'étranger. Le groupe a réalisé sa plus grosse opération de croissance externe à la mi-2019, en prenant le contrôle du bordelais Scriba.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité