Le marché des serveurs atteint un niveau de revenus historique au T2

Evolution des livraisons mondiales des principaux fabricants de serveurs entre les deuxièmes trimestres 2017 et 2018.

Evolution des livraisons mondiales des principaux fabricants de serveurs entre les deuxièmes trimestres 2017 et 2018.

Fort d'un prix moyen en hausse et de volumes en nette progression, le marché des serveurs a généré 22,5 Md$ de chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2018. Grâce à des revenus en croissance de plus de 50%, Dell a renforcé son ascendant sur HPE.

Que ce soit en volume ou en valeur, le marché mondial des serveurs a connu entre mai et juin derniers son quatrième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres. Et pour ne rien gâcher, les progressions enregistrées au cours du deuxième trimestre 2018 ont atteint des niveaux particulièrement hauts. Selon IDC, 2,9 millions d'équipements ont en effet été livrés, soit 20,5% de mieux qu'à la même période un an plus tôt. Ce commerce a généré un chiffre d'affaires record de 22,5 Md$ correspondant à un bond de 43,7%. « Le marché profite d'un cycle de renouvellement généralisé dans les entreprises. Elles veulent se doter de nouvelles infrastructures capables de supporter des applications de nouvelles génération pour bénéficier sur site des avantages liés aux technologies de cloud computing, indique Sanjay Medvitz, analyste chez IDC. Dans le même temps, la demande des grands opérateurs de services cloud reste forte, notamment pour étendre leur présence. »

Une forte croissance qui s'étend de l'entrée au haut de gamme

La progression des achats profite à toutes les catégories de serveurs : aux équipements d'entrée de gamme (+42,7% à 14,4 Md$), aux systèmes de milieu de gamme (+63% à 2,5 Md$) et aux s plates-formes haut de gamme (+30,4% à 1,7 Md$). Toutes catégories de produits confondues, le marché reste largement dominé par les serveurs X86 dont les ventes ont atteint 20,5 Md$ (+44,1%) au  deuxième trimestre 2018. Mais les ventes de serveurs non-86 affichent elle aussi un fort dynamisme (+39,8%) avec à la clé un chiffre d'affaires de 2,1 Md$. La progression des revenus globaux du marché des serveurs tient, comme on le voit, à la hausse du nombre d'unités livrées, mais pas seulement. Le prix moyen des produits à lui aussi augmenté, du fait de l'enrichissement  des configurations vendues et de l'adoption de nouvelles générations de processeurs.

HPE réalise la plus  faible progression

Dell a profité du deuxième trimestre 2018 pour renforcer son avance sur HPE, auquel il a ravi la première place du marché mondial des serveurs en valeur au premier trimestre. Le texans a dégagé 52,9% de chiffre d'affaires supplémentaire et capté 18,8% (+1,1 point) de parts de marché. HPE, de son côté, s'est contenté de revenus en  hausse de 11,7%, la plus faible croissance de tous les fournisseurs, et ne capte ainsi plus que 16,6% (-4,8 points) de la valeur globale du marché des serveurs. La palme du dynamisme revient à Lenovo (+85,7%) qui a ainsi porté sa part de marché à 6,9% (+1,6 point). Le chinois se situe ainsi en quatrième position du classement d'IDC, derrière IBM qui a dégagé 57% de chiffre d'affaires supplémentaire et capté ainsi 7,3% de la valeur globale des ventes de serveurs.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité