Les 11 évènements de l'été 2011 qui feront date

L'été 2011 est à marquer d'une pierre blanche dans le monde de l'IT, tant l'actualité nous a infligé de paradoxes et  de changements de cap. En voici une synthèse factuelle (mais parfois ironique) en 11 points clés.

Le jeune Google s'empare de la vénérable Motorola Mobility

Les chenapans de Google (entreprise créée en 1998) ont fait les poches de la vieille Motorola ("mamy" est née en 1928). C'est le 15 août, en pleine trêve estivale, que Google a réalisé l'opération. Au mois de janvier dernier, Motorola s'était séparée en deux sociétés distinctes : Mobility pour les mobiles et Solutions pour les réseaux d'entreprises (sans fil, RFID ...). Google achète la première.

Motorola Mobility devient une filiale de Google, elle fabrique des téléphones et des tablettes (comme Zoom) sous Android. C'est aussi  24 500 brevets déposés, une mine d'or qui visiblement a motivé les patrons de Google. Ils disposent désormais de terminaux, en plus d'un système d'exploitation (Android) et d'un magasin d'applications en ligne (Android Market), pour affronter Apple. Comment réagiront leurs partenaires constructeurs, HTC, LG, Samsung  par exemple, qui ont tout misé sur Android, si le concepteur d'Android se met à fabriquer des terminaux mobiles ? 

L'été 2011 là encore, a rebattu les cartes. Le couple Google-Motorola affrontant non seulement Apple, mais un autre duo, Microsoft-Nokia, sans oublier RIM (désormais très isolé) et HP (en pleine recomposition et délesté de ses terminaux mobiles).

Marché des PC : trop de stocks à écouler

Le couperet est tombé. Dans sa dernière étude trimestrielle, le cabinet Gartner pointe une nouvelle fois une baisse des PC en Europe de l'Ouest : - 18,9%. C'est le quatrième trimestre d'affilée de baisse sur le vieux continent. Partout dans le monde, les grands cabinets d'études arrivent aux mêmes conclusions et les constructeurs déplorent les faibles perspectives du marché. L'essor des tablettes n'est pas le seul motif.

Le marché du PC souffre d'une trop faible demande, en entreprises et surtout chez les particuliers. De surcroit, le chanel traîne des stocks trop importants.  La situation est donc particulièrement grave que ce soit côté constructeurs ou côté distributeurs. Cette conjonction rend particulièrement pessimiste. 

Smartphones : Apple, Samsung, HTC sur-vitaminés, Nokia et RIM dé-vitalisés

Le marché des smartphones est l'un des plus dynamiques du monde de l'IT, mais tous les acteurs n'en profitent pas de la même manière. L'étude trimestrielle d'IDC (concernant le 2ème trimestre 2011) est édifiante. Doublement édifiante. D'abord, sur ce trimestre, le marché a progressé de 65,4% dans le monde, avec 106,5 millions d'unités vendues.  Un rythme effréné. Mais toute le monde n'en profite pas, il y a les gagnants et les perdants.

Grand gagnant, Apple « chipe » la 1ère place à Nokia. Le finlandais s'effondre et passe de 37,3% à 16,7% de parts de marché entre le 2ème trimestre 2010 et le 2ème trimestre 2011. Apple grimpe de 13 à 19,1%. Samsung, avec 17,3% des parts et HTC avec  11% sont les deux autres gagnants. RIM (les terminaux Blackberry) chute de 17,4% à 11,6%.

Le flop de l'été : HP lance la TouchPad le 4 juillet et l'arrête le 19 août

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité