Microsoft : La bêta de GigJam passe en accès libre pour tous

L'interface de GigJam offre plusieurs solutions pour traiter les données.

L'interface de GigJam offre plusieurs solutions pour traiter les données.

Le service collaboratif GigJam de Microsoft, jusqu'à présent en bêta privée, est désormais ouvert à tous, mais toujours sur inscription.

Hier, la firme de Redmond a annoncé que son dernier service de productivité GigJam, actuellement en bêta privée sur invitations, était désormais ouvert à tous. Le service qui adopte une nouvelle approche de la collaboration, permet à des personnes, dans et hors de l'entreprise, d'effectuer rapidement un travail en commun dans un environnement sécurisé.AdTech Ad

GigJam permet aux utilisateurs de réunir dans un espace de travail commun les données de divers services dont Office 365 de Microsoft, mais aussi Trello, Dropbox, Salesforce et de collaborer rapidement et en temps réel sur Internet. Les utilisateurs peuvent facilement expurger une partie des informations qu'ils mettent en commun et sélectionner les éléments qu'ils souhaitent partager pour le projet concerné. Le produit de Microsoft est un peu décalé, mais sa démarche est emblématique de l'approche choisie actuellement par l'éditeur sur le marché de la productivité, à savoir : permettre aux utilisateurs de collaborer entre eux, rapidement et de façon autonome, à travers différents services dans un espace qui reste sécurisé.

Un fonctionnement cloisonné  Voilà comment fonctionne GigJam : un premier utilisateur lance un « Gig », puis récupère dans différents services les données utiles pour le projet, par exemple des courriers électroniques, des documents Salesforce et Office, et des tâches dans Asana. À l'intérieur de GigJam, la sélection d'informations s'affiche sous forme de carte. L'initiateur peut mettre en évidence certains éléments de la carte, et en masquer d'autres, avant d'envoyer le tout à un ou plusieurs utilisateurs pour relecture ou modification. Le ou les destinataires ne verront que l'information partagée avec eux, et n'auront pas la possibilité de voir les informations masquées par l'expéditeur à l'origine du Gig. GigJam permet de focaliser l'intervenant sur la tâche à accomplir (par exemple l'édition d'une diapositive d'une présentation PowerPoint). Mais le service permet aussi de travailler plus facilement avec des personnes qui se trouvent à l'extérieur de l'entreprise, comme des fournisseurs ou des entrepreneurs, qui n'ont pas nécessairement besoin de disposer de la totalité des informations.

L'interface de GigJam offre plusieurs solutions pour traiter les données. Les utilisateurs peuvent travailler exclusivement avec le clavier et la souris, mais ils peuvent aussi interagir avec les Gigs en utilisant le toucher et l'entrée vocale. Le service combine un tas de fonctions très actuelles. D'après les démonstrations, il a tout l'air d'un ovni dans le paysage de la productivité. GigJam est radicalement différent de produits de collaboration comme Slack, email, Yammer et SharePoint, ce qui le rend unique et puissant. Mais cette originalité ne garantit pas son succès. Beaucoup d'entreprises ont misé sur des services de productivité innovants qui, au final, n'ont pas suscité l'adoption attendue. L'échec de Google Wave est un modèle du genre. Pour l'instant, GigJam est disponible sur Windows et sur Mac, et une version bêta de l'app iOS devrait arriver bientôt. Les utilisateurs peuvent s'inscrire à la bêta ici. Microsoft a dit que tous ceux qui feront une demande d'invitation recevront une réponse favorable. Ceux qui ont demandé une invitation avant l'annonce d'hier, devraient déjà avoir la réponse dans leur boîte mail.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Cyberattaques : ces ransomwares qui terrassent les hôpitaux

Pour contrer les cyberattaques, en particulier les ransomwares, les établissements de santé s'organisent, de la mise en place d'outils de cybersécurité - avec des sauvegardes...

Publicité