Proofpoint débourse 225 M$ pour mettre la main sur ObserveIT

Avec ObserveIT, la plateforme DLP de Proofpoint s'ouvre à la détection temps réel des interactions anormales entre individus, données, terminaux et applications. (crédit : D.R.)

Avec ObserveIT, la plateforme DLP de Proofpoint s'ouvre à la détection temps réel des interactions anormales entre individus, données, terminaux et applications. (crédit : D.R.)

En mettant la main sur ObserveIT, Proofpoint étoffe ses fonctions dans le domaine de la prévention des menaces et de la sécurité des terminaux. Une acquisition qui intervient alors que le groupe a bouclé son troisième trimestre 2019 sur une hausse de près de 24% de son chiffre d'affaires.

Présent en France depuis 2008 et ayant récemment renforcé son management avec le recrutement de Loïc Guezo en tant que directeur de la stratégie cybersécurité, l'éditeur américain Proofoint veut changer d'envergure. Cela passe notamment par une stratégie d'acquisitions : après avoir mis la main sur Wombat Technologies en 2018, la société a annoncé le rachat d'ObserveIT pour 225 millions de dollars. Cette opération, réalisée uniquement en numéraire et finalisée si tout va bien avant la fin de l'année, va permettre de renforcer les capacités en prévention des pertes de données (data loss prevention) de son offre en supportant les terminaux bout de réseau (endpoints) en plus de l'actuelle protection e-mail, services cloud et données statiques.

« L'alliance des capacités de gestion des agents de terminaux légers et d'analyse du risque d'ObserveIT et des solutions éprouvées de classification de l'information et de détection des menaces de Proofpoint va permettre aux organisations de bénéficier d'une visibilité sans précédent sur la façon dont les utilisateurs manipulent les données sensibles, où qu'elles se situent », indique un communiqué. « La plateforme DLP intégrée détectera en temps réel les interactions anormales entre individus, données, terminaux et applications, permettant aux équipes de sécurité de traiter les données mal gérées, qu'elles se situent sur un terminal de l'entreprise, une application cloud telle qu'Office 365 ou un email ».

Un chiffre d'affaires en hausse de 23,6% au troisième trimestre 2019

Installée en Californie (Sunnyvale), Proofpoint a été fondée en 2002 et a levé depuis sa création près de 86 millions de dollars, avant son introduction en bourse en 2012. Le groupe, qui a réalisé 717 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2018, a réalisé pour son dernier trimestre (juin-septembre 2019)  227,4 millions de dollars de revenus contre un peu plus de 184 millions l'an passé. Le résultat net reste dans le rouge (-44,3 millions de dollars), mais en recul par rapport à la même époque 2018, marquée par une importante provision pour charges fiscales.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité