SII démarre son nouvel exercice en fanfare

SII explique ses bonnes performances trimestrielles dans et hors de l'Hexagone notamment par un taux d'activité au plus haut depuis près de trois ans et une évolution des effectifs liée au niveau de recrutement de l'exercice précédent. Illustration : D.R.

SII explique ses bonnes performances trimestrielles dans et hors de l'Hexagone notamment par un taux d'activité au plus haut depuis près de trois ans et une évolution des effectifs liée au niveau de recrutement de l'exercice précédent. Illustration : D.R.

La société de services IT SII a dégagé 238,5 M€ de chiffre d'affaires entre avril et juin dernier, contre 187 M€ un an plus tôt. En France, la hausse des revenus s'est établie à +13%.

SII a clôturé le premier trimestre de son exercice 2022-2023 sur une croissance très solide, d'un niveau identique à celle cumulée lors des 12 mois précédents. Entre avril et juin derniers, la société de services IT a réalisé 238,45 M€ de chiffre d'affaires, soit une hausse de 27,5% d'une année sur l'autre. « Dans un contexte macroéconomique qui s'assombrit, la demande sur ce trimestre est restée à un niveau élevé et nos équipes ont profité des opportunités ainsi créées. Ce premier trimestre lance parfaitement notre nouvel exercice et sécurise notre scénario pour le premier semestre », s'est félicité Eric Matteucci, le président du directoire de l'entreprise.

41% de progression à l'international

Tous les marchés où SII est présente ont apporté une contribution positive à ce résultat, hormis l'Espagne (-3% de CA) où la croissance marquée l'an dernier a créé une base de comparaison défavorable. En France, la société de services a dégagé 102 M€, ou 13% de plus qu'au cours du premier trimestre de son exercice 2021-2022. Il s'agit du cinquième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres pour les équipes françaises de la société. A l'international, la progression des facturations a atteint 41% à 136,6 M€. A titre d'exemple, la hausse des revenus a atteint 43% en Pologne, 31% en Allemagne, 88% en Roumanie, 56% au Chili, 82% au Canada et 73% en République Tchèque.

SII explique ces bonnes performances dans et hors de l'Hexagone notamment par un taux d'activité au plus haut depuis près de trois ans et une évolution des effectifs liée au niveau de recrutement de l'exercice précédent. Sur le seul marché français, le taux d'activité congés exclus (TACE) a encore progressé pour atteindre 90,9%.

Des prévisions de croissance annuelle au-delà des 20%

Au vu des résultats de son premier trimestre 2022-2023, SII maintient ses ambitions pour l'ensemble du premier semestre de l'exercice en cours : une croissance organique des revenus à deux chiffres, au-delà des 20%, et une marge opérationnelle comprise entre 9 et 10%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité