Smartphones : les ventes progressent, la pénurie de composants menace

Evolution des ventes mondiales de smartphones entre les seconds trimestres 2016 et 2017.

Evolution des ventes mondiales de smartphones entre les seconds trimestres 2016 et 2017.

Le marché mondial des smartphones a crû de 6,7% au second trimestre 2017 grâce aux bonnes performances des pays émergents et à la bonne tenue des marchés matures. Les livraisons devraient néanmoins connaître des difficultés au deuxième semestre du fait d'une pénurie de composants entraînant une hausse des prix qui touchera surtout le segment des terminaux premium.

Les ventes mondiales de smartphones sont bien parties pour dépasser les 5% de croissance annuelle que Gartner leur prédit pour 2017. Selon le même cabinet d'études, elles ont progressé de 6,7% à 366,2 millions au second trimestre de cette année comparées à la même période en 2016. Au cours des trois mois précédents, leur hausse avait déjà été de 9%. L'évolution du marché entre avril et juin derniers est à mettre en premier lieu sur le compte des bonnes performances des ventes (+31%) dans les pays émergents de la zone Asie-Pacifique (Inde, Indonésie, Asie du Sud-Est...). Même s'il s'agit d'un marché mature, l'Europe au aussi enregistré de bons résultats (+13%) tandis que le nombre de smartphones écoulés en Amérique du Nord grimpait de 6% et reculait de 11% en Chine.

Tension sur la mémoire Flash et les composants OLED

« Bien que la demande en smartphones basiques reste forte, il existe une demande croissance pour des terminaux 4G, possédant plus de capacité de stockage et de puissance, dans les pays émergents. Cela se traduit par une augmentation des livraisons de produits de milieu de gamme vendus entre 150 et 200 dollars », explique Anshul Gupta, analyste au Gartner. Reste que les tarifs pourraient augmenter du fait du coût croissant de fabrication des produits induit par une hausse des prix des composants critiques. Gartner s'attend à une pénurie de mémoire flash et de diodes électroluminescentes organiques (OLED) qui devrait affecter les livraisons de smartphones premium durant le second semestre 2017. Huawei, pour ne citer que lui, fait déjà fait les frais de la pénurie de mémoire flash pour la fourniture de son modèle P10.

Samsung met fin à trois trimestres de décroissance

Néanmoins, cela n'a pas empêché le fabricant chinois d'enregistrer, encore une fois, une solide progression de ses livraisons (+17,25%) au deuxième trimestre de cette année. Numéro trois mondial, il a ainsi fait passer sa part de marché de 8,9% à 9,8% en un an. Ses rivaux Chinois ont fait encore mieux. Oppo a écoulé 44% de terminaux en plus, s'adjugeant ainsi 7,1% du marché. Il occupe toujours la quatrième place des fabricants du classement de Gartner mais se voit sérieusement menacé par son compatriote Vivo dont les volumes de ventes de se sont encore envolés (+71%) en lui assurant 6,6% de parts de marché. Apple de son côté reste encore à bonne distance de Huawei mais l'écart se réduit. Les ventes du fabricant de l'iPhone sont restées stables entre avril et juin derniers tandis que sa part de marché baissait de 0,8 points à 12,1%. A l'inverse, Smasung est parvenu à faire croître ses volumes de ventes de 7,5% après trois trimestres consécutifs de recul. Le coréen reste ainsi le numéro un du smartphone dans le monde avec 22,5% de parts de marché.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité