Le Top 10 des ESN en France surperforme le marché des services IT

Ensemble, les 10 principales ESN du marché français ont réalisé 15,18 Md€ de chiffre d'affaires en 2022. (Illustration : PAC)

Ensemble, les 10 principales ESN du marché français ont réalisé 15,18 Md€ de chiffre d'affaires en 2022. (Illustration : PAC)

Les principaux prestataires IT en France ont réalisé 10,9 % de croissance cumulée en 2022. Une performance bien plus forte que celle du marché des services informatiques dans l'Hexagone qui a affiché une croissance record.

Quelle que soit la conjoncture économique, les principaux prestataires IT du marché français affichent ensemble des variations d'activité plus avantageuses que celle de leur secteur. Le dernier Top 10 des ESN publié par le cabinet PAC montre que l'année 2022 n'a pas dérogé à la règle. Sur douze mois, les chiffres d'affaires cumulés de Capgemini, Sopra Steria, Accenture, Orange Business, CGI, Atos, IBM, Inetum, Neurones et DXC Technology ont représenté 15,18 Md€ dans l'Hexagone, soit 10,9 % de mieux qu'en 2021. Or, le marché français des services IT dans son ensemble connaissait dans le même temps une progression de 6,6 %, un record depuis 2018. L'histoire se répète donc puisque les revenus des dix premières ESN avaient progressé de 5,1 % contre 4,6 % pour l'ensemble du marché en 2021, et baissé de 3 % contre -7,9 % pour les ventes globales de services IT en 2020.

Cap Gemini toujours leader indétrônable

L'an dernier, c'est encore Cap Gemini qui a dominé le marché des services IT. Il faut dire qu'avec son chiffre d'affaires de 3,8 Md$, l'ESN est à trop grande distance de ses concurrents pour être aisément rattrapée. « Ses offres de bout en bout sur des sujets aussi bien IT que OT [...] ont connu un très fort succès en 2022 et risquent de continuer à en avoir dans les années à venir », commente PAC, par voie de communiqué de presse. En hausse de 9 % à 2,14 Md€, les revenus annuels dégagés par Sopra Steria lui ont permis de conserver sa place de numéro deux. Pour le cabinet d'études, l'ESN tire profit d'une stratégie grands comptes très efficace, qui fidélise ses clients et lui permet d'élargir le positionnement de ses offres. Sur la troisième place du podium, l'année 2022 a le théâtre d'un changement de titulaire. C'est Accenture qui y est monté, sur la base d'un chiffre d'affaires de 1,9 Md€, en hausse de 23 %. Le cabinet de conseil a notamment bénéficié des 100 M€ de revenus additionnels que lui a apporté le rachat de Linkbynet en avril 2021.

Accenture relègue Orange Business en quatrième position

L'ascension d'Accenture a relégué Orange Business en dehors du top 3, à la quatrième du marché français des services IT en 2022. L'ESN n'a pas pour autant démérité, avec un chiffre d'affaires de 1,72 Md€, en progression de 8 %. D'autant que le contexte était plutôt mouvementé pour l'entreprise confrontée à une réorganisation importante, un recentrage du groupe Orange et à de nombreux changements dans l'équipe de direction. De son côté, Atos a enregistré une croissance de revenus deux fois moindre que celle d'Orange Business et affiche ainsi 1,57 Md€ de facturations au titre de l'année 2022. Compte tenu des difficultés par la société et de son changement d'organisation prévu en 2023, cette progression inférieure à celle du marché des services IT constitue tout de même un résultat positif.

DXC Technology seule ESN du top 10 en baisse

CGI, qui se classe en cinquième position derrière Atos, a réalisé une croissance particulièrement forte de 16 % à 1,24 Md€. PAC note toutefois que cette hausse d'activité est en bonne partie liée aux acquisitions d'Umanis (mai 2022) et Harwell (juin 2022). Les ESN classées derrière la société canadienne réalisent toutes moins d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. C'est le cas d'IBM (+11 %) et d'Inetum (+7 %) qui déclarent toutes deux 797 M€ de revenus annuels en France. C'est aussi celui de Neurones, qui a enregistré 627 M€ (+14 %) de facturations. Classé en dixième position, DXC Technology est la seule ESN à avoir vu ses revenus reculer (4 % à 565 M€) sur le marché français l'an dernier.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité