Snapdragon 845 : la nouvelle puce haut de gamme de Qualcomm

Sur la partie photo et vidéo,Qualcomm a concentré le travail de son processeur Snapdragon 845 sur la densité des couleurs pour des photos plus riches et plus précises. (Crédit : D.R.)

Sur la partie photo et vidéo,Qualcomm a concentré le travail de son processeur Snapdragon 845 sur la densité des couleurs pour des photos plus riches et plus précises. (Crédit : D.R.)

Les smartphones haut de gamme sous Android vont améliorer leur puissance et leur sécurité l'an prochain, avec la puce mobile Snapdragon 845 de Qualcomm. Les vitesses de téléchargement seront améliorées à travers le modem sans fil Snapdragon X20 LTE et l'autonomie sera allongée. Snapdragon 845 supportera par ailleurs les frameworks AI comme TensorFlowLite de Google et Caffe2 de Facebook. Il sera optimisée pour les nouveaux réseaux.

Les mobiles Android haut de gamme sortis en 2017 étaient rapides. Mais ceux à venir en 2018 le seront encore plus. Ils en feront beaucoup plus et seront plus sécurisés. Ces avancées sont à mettre au crédit de la puce Snapdragon 845 de nouvelle génération dévoilée par Qualcomm. Et contrairement aux apparences, il n'y a pas que le numéro qui change : la puce bénéficie d'une refonte complète de son architecture, et il faut s'attendre à un impact certain sur les mobiles Android haut de gamme à venir.

Alors que la version 835 de la puce Snapdragon était essentiellement axée sur la performance et la vitesse, la version 845 apporte un tas d'améliorations quant à l'usage du processeur aussi bien pour les tâches d'intelligence artificielle (IA), les photos et, évidemment, l'autonomie de la batterie. Il faudra probablement attendre la sortie du Galaxy S9 pour vraiment apprécier ses capacités - Samsung est cette fois encore partenaire du fondeur. Mais d'ici là, voici les 5 améliorations que devrait apporter la puce Snapdragon 845 aux futurs mobiles Android haut de gamme.

Des flux de données encore plus rapides


Côté architecture, le processeur Snapdragon 845 a conservé la base 8 coeurs à 10 nm de la puce Snapdragon 835. Il y a donc peu de chance que les Galaxy S9 et le LG V40 soient beaucoup plus performants que les S8 et V30 actuels. Qualcomm affirme qu'avec la puce 845 le traitement graphique est 30 % plus rapide qu'avec la puce 835 déjà très puissante. Le gain certes spectaculaire ne devrait pas être très visible en utilisation réelle. En fait, c'est le modem qui bénéficiera d'un véritable gain de puissance. Le processeur 845 intègre le modem sans fil Snapdragon X20 LTE de deuxième génération, premier du genre à supporter le gigabit LTE à 1,2 Gbit/s de Catégorie 18 ainsi que le Wi-Fi 802.11ad multigigabits pour accélérer les téléchargements. Bien sûr, le flux dépend de la qualité du réseau, mais Qualcomm indique que le nouveau modem permettra aux utilisateurs de télécharger un film de 3 Go en moins de trois minutes en 4G/LTE.

Une batterie qui dure encore plus longtemps


La puce Snapdragon 835 avait contribué à accroître très significativement la durée de vie de la batterie, et de nombreux mobiles intégrant la puce tenaient facilement une journée complète sans recharge dans un contexte d'utilisation régulier. Qualcomm affirme qu'en terme d'économie d'énergie, son processeur 845 sera 30% plus efficace que le 835, si bien que les mobiles équipés de la future puce pourraient tenir au-delà de la journée sans recharge. Le gain repose sur une optimisation des coeurs de la puce, c'est-à-dire qu'elle pourra définir les tâches intelligemment en fonction des besoins en énergie. Par exemple, l'enregistrement vidéo consommera 30 % d'énergie en moins. Par ailleurs, grâce au nouveau système de tracking oculaire Adreno Foveation qui détermine les zones de l'écran devant bénéficier du meilleur affichage possible, les jeux et les applications gourmandes en traitement graphique ne videront plus la batterie.

Snapdragon 845 supportera les frameworks AI

La puce Snapdragon 845 n'aura rien à envier à l'unité de traitement neural dédiée du Mate 10 livré le mois dernier par Huawei. La troisième génération du moteur de traitement neural devrait apporter aux mobiles Android des capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle inégalée. Qualcomm précise que Snapdragon 845 supportera les frameworks AI comme TensorFlowLite de Google et Caffe2 de Facebook, et qu'elle sera optimisée pour les nouveaux réseaux. La puce, qui s'appuie sur un nouveau processeur de signal numérique (DSP) Hexagon, sera trois fois plus rapide pour accomplir les tâches d'intelligence artificielle, ce qui signifie que les téléphones seront à la fois plus efficaces et consommeront moins d'énergie pour les tâches courantes et répétitives. La puce utilise aussi un sous-système audio basse énergie pour les assistants numériques, si bien que les appels passés avec le téléphone ne consomment pratiquement pas d'énergie.

De meilleures photos et vidéos


Aujourd'hui, quand on prend des photos avec un smartphone, l'essentiel du travail ne revient pas à la caméra, mais au processeur chargé de traiter le signal graphique. Qualcomm a considérablement amélioré l'ISP (image signal processor) Spectra 280 inclus dans la puce Snapdragon 845. Au lieu d'augmenter encore la résolution, pratiquement à son maximum sur la plupart des smartphones, le constructeur a concentré le travail de son processeur sur la densité des couleurs afin d'obtenir des photos plus riches et plus précises. La puce sera capable de prendre de meilleures photos en basse lumière, grâce notamment à la réduction matérielle de bruit multiframe qui consiste à combiner plusieurs images pour réduire le bruit. Par ailleurs, la mise au point automatique est plus rapide de même que la stabilisation d'image. L'ISP permettra également de prendre de meilleurs portraits et d'effectuer une reconnaissance faciale basée sur la profondeur. Côté vidéo, la puce permettra de filmer en ultra HD à 60 i/s, le format de la vidéo 4K, et de filmer au ralenti en 720p à 480 i/s.

Un « îlot sécurisé » pour les données biométriques

Comme Apple et sa solution Secure Enclave, Qualcomm a ajouté à sa puce Snapgradon 845 une unité de traitement sécurisée qui empêche les données de tomber entre de mauvaises mains. Un processeur dédié, appelé SPU (Secure Processor Unit), crée un « îlot sécurisé » pour stocker les données biométriques - empreintes digitales, empreinte de l'iris et scan du visage. Pour plus de tranquillité, la puce SPU sécurisée peut également stocker les informations de paiement et les données de carte SIM.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité