Solucom rachète Hapsis pour se renforcer dans le conseil en cybersécurité

Michel Gérard, PDG d’Hapsys, ne devrait pas rejoindre l’équipe dirigeante de Solucom à l’occasion du rachat. (crédit : D.R.)

Michel Gérard, PDG d’Hapsys, ne devrait pas rejoindre l’équipe dirigeante de Solucom à l’occasion du rachat. (crédit : D.R.)

Le cabinet de conseil acquiert son homologue Hapsis pour ses compétences en matière de gestion des risques et de la sécurité numérique. La cible de l'opération réalise 4 M€ de chiffre d'affaires pour un effectif de 30 consultants.

Le cabinet de conseil Solucom a officialisé le 19 mars son intention de reprendre le fonds de commerce de son homologue parisien Hapsis. L'opération dont le montant n'a pas été communiqué n'attend plus que les validations de l'Autorité des Marchés Financiers et de l'Autorité de la concurrence. Elle permettra à l'acquéreur de mettre la main sur 4,3 M€ de chiffres d'affaires supplémentaires, lui qui prévoit de dégager des revenus en hausse de 12% à 143 M€ environ lors de son exercice 2013-2014.

Les fondateurs d'Hapsis n'intégreront pas Solucom

Créé en 2001, Hapsis propose des prestations de gestion des risques et de la sécurité numérique. Ce cabinet cible une clientèle majoritairement composée de très grands comptes, comme BNP Paribas, GDF SUEZ, Safran ou encore la Société Générale. Ses trente collaborateurs vont rejoindre les consultants de Solucom. Ce ne sera pas le cas des deux dirigeants de l'entreprise qui vont se consacrer au développement de Conscio Technologies, un éditeur de logiciel filiale d'Hapsis qui n'est pas racheté.

Selon Mathieu Poujol, consultant en cybersécurité et cloud au sein du cabinet d'études PAC, Solucom est numéro un du conseil en cybersécurité en France avec un chiffre d'affaires de 28 M€ dans ce domaine. Sur son site Internet, Solucom indique qu'il dédie 200 de ses 1400 collaborateurs aux problématiques de gestion des risques et à la sécurité de l'information. En septembre 2013, l'entreprise a créé son propre CERT (centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité