Sony confirme ses ambitions et ouvre un nouveau marché

(11/09/03) - Son indubitable succès sur le segment des PC portables donne des ailes au numéro un de l'électronique domestique. Ce dernier, qui revendique désormais 16% du marché des notebooks dans les canaux grand public (et 10% du marché total), aimerait bien réitérer cette réussite sur le segment des PC de bureau. De fait, un an après avoir introduit ses premiers desktop Vaio, le constructeur affirme détenir déjà 3% du marché grand public. A l'horizon 2004, il s'est fixé pour objectif d'atteindre les 5% de parts de marché. Pour cela, le constructeur a enrichi sa gamme durant l'été avec des offres de milieu de gamme, alors qu'il s'était concentré jusqu'à présent uniquement sur le segment haut de gamme. Une offensive qui lui a ouvert les rayons des deux premières enseignes d'hypermarché françaises : Carrefour et Auchan. La première a mis en place ses premiers PC estampillés Sony durant le mois d'août et la seconde devrait lui emboîter le pas courant octobre. Mais gagner des parts de marché sur les PC n'est pas le seul chantier que le constructeur devra mener à bien cette année. Sony s'apprête en effet à lancer une nouvelle génération de PC, la série W. Présenté en avant-première lors du Sony Dream World (voir encadré), le premier représentant de cette nouvelle lignée, le W1, se présente comme un ordinateur familial tout-en-un combinant les fonctions de télévision, magnétoscope, graveur de DVD, chaîne hi-fi et PC. Un appareil au design étudié pour trôner dans le salon des particuliers. Positionné autour de 2500 € TTC, ce produit sera lancé le mois prochain à grands renforts de publicité. Une campagne de 200 journées d'animation sur les points de vente (en particuliers dans les Fnac et les Darty) démarrera dans la foulée pour démonter au grand public l'intérêt de ce produit appartenant à la fameuse catégorie des appareils de convergence numérique.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité