Trimestriels : Les revenus de Microsoft en hausse de 15%

Les résultats financiers de Microsoft ont dépassé les attentes des analystes sur les trois premiers mois de l'année. Le CEO Satya Nadella estime que la firme de Redmond est bien placée pour faire face à ce qui arrive. (Crédit : Microsoft)

Les résultats financiers de Microsoft ont dépassé les attentes des analystes sur les trois premiers mois de l'année. Le CEO Satya Nadella estime que la firme de Redmond est bien placée pour faire face à ce qui arrive. (Crédit : Microsoft)

La crise du Covid-19 n'affecte pas les grands offreurs de solutions numériques. Après Alphabet et Facebook, Microsoft annonce un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 15%, à 35 Md$, et un bénéfice net de 10,8 Md$, qui progresse de 22%. L'éditeur de Redmond le doit à son offre Commercial Cloud (Office 365, Dynamics 365 et Azure) qui génère 13,3 Md$ sur un chiffre d'affaires total de 35 Md$.

« Nous avons assisté à deux ans de transformation numérique en deux mois », expose d'emblée Satya Nadella, CEO de Microsoft, en présentant les résultats financiers du 3ème trimestre fiscal 2020 de l'entreprise basée à Redmond. Cela concerne tout autant les outils de collaboration à distance - Teams étant passé à 75 millions d'utilisateurs quotidiens actifs - que les logiciels SaaS de vente et de service aux clients et, bien sûr, les services d'infrastructure cloud. La diversité de produits de Microsoft rend Satya Nadella optimiste : « Notre modèle commercial durable, notre portefeuille diversifié et notre pile de technologies différenciées nous placent dans une bonne position face à ce qui arrive ».

Sur le trimestre clos fin mars, le chiffre d'affaires sur le Commercial Cloud (Office 365, Dynamics 365 et Azure) a généré 13,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 39% par rapport à la même période l'an dernier. Et Microsoft évalue que la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 n'a eu sur les trois mois écoulés qu'un impact réduit sur le chiffre d'affaires total de l'entreprise. Celui-ci s'établit à 35 milliards de dollars, en augmentation de 15%. Le bénéfice opérationnel s'élève à 13 Md$ (+25%) et le bénéfice net à 10,8 Md$, soit une hausse de 22%. Le cours de l'action est monté de 5%, hier à l'annonce des résultats. Le bénéfice par action ajusté est de 1,40$. A l'instar d'Alphabet et de Facebook qui ont également annoncé leurs chiffres d'affaires sur le trimestre écoulé, Microsoft a donc montré qu'il ne pâtissait pas du marasme qui affecte gravement tant de groupes industriels et d'entreprises de tous secteurs depuis l'arrêt brutal d'activité causé par le nouveau coronavirus. Alors qu'au contraire, le confinement et le repli en télétravail a fait bondir l'utilisation des outils numériques dans le cloud, même si de nombreux fournisseurs mettent gratuitement à disposition leurs solutions de collaboration en ligne pendant cette période. Apple et Amazon doivent annoncer leurs résultats financiers trimestriels en fin d'après-midi.

Office 365 Commercial et Dynamics 365 en forte hausse

Par segments de produits, les gammes Productivité et processus métiers de Microsoft ont enregistré 11,7 milliards de dollars, soit une hausse de 15% par rapport à l'an dernier. Cela inclut Office 365 Commercial et services (+13%) avec une augmentation de 25% sur les ventes de la suite logicielle, Office Consumer et services (+15%), Linkedin (+21%) et la gamme d'ERP et CRM Dynamics (+17% avec les services) dont les revenus ont été tirés par Dynamics 365 (+47%). Sur l'activité Intelligent Cloud, le chiffre d'affaires a progressé de 27% à 12,3 milliards de dollars, avec une augmentation de 30% sur les produits serveurs et les services cloud et de 6% sur Enterprise Services. Concernant les ventes liées au système d'exploitation et aux produits personnels (Xbox, Surface), le chiffre d'affaires s'est établi à 11 Md$ (+3%), un total dans lequel les produits Windows commerciaux ont de leur côté progressé de 17%.

Pour le trimestre, Microsoft a reversé 9,9 Md$ à ses actionnaires sous forme de rachats d'actions et de dividendes, soit une augmentation de 33% par rapport au 3ème trimestre de l'exercice 2019.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité