France Télécom entre en zone de turbulence

L'opérateur historique prévoit une baisse de son chiffre d'affaires en 2006. Selon le quotidien « La Tribune », les ventes 2006 de téléphones portables ne devraient même pas compenser la baisse du chiffre d'affaires des autres activités du groupe. Les causes de cette situation : la forte progression de la voix sur Internet (VoIP), la sévérité de la réglementation du marché de la téléphonie mobile, la fuite des clients vers la concurrence. Pour (re)dominer certains marchés, France Télécom met le paquet sur Internet. Ojectif : gagner 1,2 million de nouveaux clients en ADSL, atteindre 3,4 millions de Livebox vendues et 2,9 millions de clients VoIP, en France, cette année.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité