Septembre - Ficome / Feb : Eben écrit à ses adhérents, Silvano Trotta parle de diffamation

La direction d'Eben a écrit à ses adhérents pour donner son point de vue sur l'affaire l'opposant à l'ex Président de la Ficome. Nous reproduisons ce nouvel élément du dossier. Silvano Trotta parle à ce propos de "mensonges" et veut demander à son avocat d'attaquer en Justice pour diffamation.

"Lettre d'information aux adhérents EBEN

La fédération EBEN dont vous êtes membre a fait cet été l'objet de critiques par voie de presse, suite au départ de l'ancien président de la FICOME. Au moment ou votre fédération, au travers de la fusion, prend un nouvel élan à vos cotés, l'éclairage négatif donné sur le projet commun est regrettable. Par la présente, nous souhaitons vous apporter la vision de la fédération sur ces événements.

Après la fusion entre la FEB et la FICOME, le Président VIDAL a découvert que d'importantes décisions avaient été prises par Monsieur Silvano TROTTA, sans aval de son Conseil d'Administration, et non conformes au traité de fusion signé par les deux organisations. Estimant que la Fédération se trouvait dans une situation d'urgence, le Président VIDAL a organisé une consultation écrite des administrateurs demandant la révocation de Monsieur TROTTA, conformément à l'article 7-3 des statuts de la Fédération.

Avant même que les résultats de cette consultation soient connus, Monsieur TROTTA a exercé son droit de réponse le 29 juin en adressant un mail à l'ensemble des membres du Conseil d'Administration et en précisant qu'il souhaitait « démissionner afin qu'un nouveau Vice-président soit élu parmi les administrateurs télécoms et qu'ils travaillent rapidement à ce que la mémoire de l'ex-FICOME ne disparaisse pas. »

En cohérence avec ce qui précède, les 4 et 9 juillet 2012, la commission télécoms s'est réunie en urgence, a proposé un nouvel administrateur et a désigné son nouveau vice-président (Monsieur Frédéric DECARD).

La commission télécoms est donc aujourd'hui en ordre de marche et travaillera les prochains mois sur des thèmes tels que le piratage, l'évolution vers l'IP et le Cloud, la reprise, transmission et cession d'entreprise, ou encore sur l'organisation d'actions et d'évènements.

Quant aux deux salariés issus de l'ex-FICOME, le Bureau a effectivement pris la décision de s'en séparer puisque ses ressources ne permettent pas d'assumer les charges financières liées à ces deux collaborateurs au niveau où elles sont. Sans cette décision, les réserves de la Fédération, même à court terme, seraient rapidement asséchées et la pérennité de l'organisation remise en cause.

En tout état de cause, la nouvelle Fédération EBEN et ses cinq commissions métier sont opérationnelles et ont d'ores et déjà déterminé les grands chantiers sur lesquelles elles allaient travailler au cours de ces prochains mois. La Fédération portera une attention toute particulière au secteur des télécoms afin de défendre et accompagner au mieux les intégrateurs.

Parce qu'ensemble, nous sommes plus forts !"

Par D.B.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité