Comment HP Inc a repris la place de numéro un du PC à Lenovo

Ron Coughlin est le président de la division personal systems de HP Inc. Crédit photo : IDGNS

Ron Coughlin est le président de la division personal systems de HP Inc. Crédit photo : IDGNS

Héritier de HP dans le domaine des PC, HP Inc a supprimé les produits non-rentables de son catalogue et amélioré le design de ses ordinateurs pour redevenir le numéro un mondial du secteur le trimestre dernier.

Fin 2015, HP connaissait d'une certaine façon une seconde naissance en tant que fabricant d'ordinateurs après s'être scindé en deux. A l'époque, la moitié de HP devenue HP Inc semblait être une cause perdue. Cette dernière enregistrait alors une baisse à deux chiffres de ses ventes de PC qui justifiait en bonne partie sa séparation d'avec la branche entreprise du groupe. Devenu indépendant, HP Inc s'est lancé dans une opération de reconquête de sa place de numéro un mondial du poste client qu'il avait perdue en 2013 au profit de Lenovo. Il a atteint son but au premier trimestre 2017 lors duquel ses livraisons PC ont progressé de 13,1% d'une année sur l'autre.

HP Inc doit son retour en pole position au lancement de produits originaux et à sa décision de cesser de proposer des matériels à faible marge. Les difficultés rencontrées entre temps par Lenovo ont également joué en sa faveur. Mais, selon IDC, ce sont ses bons résultats en Amérique du Nord qui ont été déterminants dans la reprise de sa couronne. La stratégie de HP Inc s'est inspirée de celle suivie par Apple, à savoir miser sur l'innovation et se concentrer sur des produits générateurs de marge. Parallèlement, le fabricant s'est séparé de certaines lignes de produits tels que ses Slate PC, certains notebooks à bas prix de la gamme Stream, les deux-en-un TouchSmart, les Omni PC et encore d'autres produits qui constituaient auparavant des éléments clé de son catalogue.

En décembre 2015, HP Inc a également cessé la production de tablettes d'entrée de gamme et de terminaux sous Android pour ne plus affronter la forte concurrence ni participer à la guerre des prix qui règnent sur ces segments de marché. La demande pour les tablettes était alors en baisse et les produits alternatifs à bas prix étaient disponibles par douzaines.

Des matériels plus petits et plus attirants

Armé d'analyses de marché et de l'expertise de ses ingénieurs, le fabricant a par la suite retravaillé sur la conception de ses PC pour livrer des matériels plus petits et d'apparence plus attractive. Des produits tels que des deux-en-uns ont été développés pour attirer des clients comme ceux de la « génération joystick » dont beaucoup sont enclins à dépenser plus pour des matériels dont le design est sophistiqué. En 2016, HP a aussi lancé des ordinateurs tels que les ultra-fins Spectre 13, le desktop modulaire HP Slice et le desktop Z2 Mini. Ce dernier offre les capacités d'un PC tour dans un petit boîtier. On peut aussi citer le lancement du PC Pavilion Wave, une version moderne du Mac Pro d'Apple.

HP Inc a également corrigé certaines de ses erreurs passées. Il est revenu sur le marché des PC de jeu haut de gamme dont il était sorti en 2008 avec la fermeture de la division qui créait les PC Voodoo. Les ordinateurs destinés au jeu vidéo son devenu un segment de croissance sur un marché du PC globalement en crise. Pour en tirer profit, HP a sorti les Omen PC, des produits innovants qui ont repris les codes couleur des Voodoo.

Néanmoins, ce sont les matériels volume comme les Pavilion, les EliteBook, les Spectre et les Envy qui se sont le mieux vendus et qui ont aidé HP Inc a fait croître ses parts de marché. La majeure partie des laptops désormais proposés par le fabricant sont plus petits, plus fins et plus élégants que ses anciens modèles. Les produits deux-en-un se vendent bien également.

Le renouveau de HP Inc ne signifie pas pour autant que le fabricant a nécessairement vu juste sur toute la ligne. L'opportunité de sortir l'Elite X3, un smartphone sous Windows 10 mobile ciblant les entreprises est en effet discutable. Les livraisons de smartphones équipés de l'OS de Microsoft sont en baisse et le système d'exploitation pourrait ne pas survivre encore longtemps. HP Inc a positionné L'Elite X3 comme un terminal pouvant être utilisé tel un PC via une station d'accueil et pouvant faire fonctionner des applications professionnelles à travers le cloud. Selon le fabricant, beaucoup d'entreprises l'utiliseraient déjà dans ces conditions. « La mobilité est toujours un secteur qui nous intéresse. Nous proposerons bientôt de nouvelles choses très intéressantes », indique Ron Coughlin, le président en charge de la vision systèmes personnels chez HP Inc. Néanmoins, le fabricant n'a pas prévu d'entrer sur le marché des smartphones grand public. « Il n'y qu'un ou deux acteurs qui gagnent de l'argent dans ce secteur. Nous ne pensons pas qu'il soit nécessaire pour nous d'y être», estime le dirigeant.

Miser sur la réalité virtuelle pour vendre plus de PC

L'un des marchés qui s'avèrent importants pour permettre à HP Inc de faire progresser ses ventes de PC est celui de la réalité virtuelle. Le fournisseur commencera à livrer son PC sac-a-dos Omen X VR en juin et proposera d'ici la fin de l'année un casque Windows Mixed Reality qui devra être relié à la machine pour fonctionner. HP Inc prévoit aussi d'amener la réalité virtuelle dans le domaine du PC d'une façon différente de celle choisie par les autres fabricants. Le PC Sprout, qui embarque une caméra 3D, est un bon moyen de démocratiser la 3D. Associé à l'imprimante Multijet Fusion 3D et à un scanner 3D, il permettra, par exemple, de fabriquer des chaussures personnalisées, selon HP

En se projetant plus loin dans le futur, Ron Coughlin prédit que les fabricants proposeront des PC intelligents capables de se protéger et de se réparer eux-mêmes. Ainsi, un ordinateur pourra détecter si son disque dur est défaillant et résoudre le problème lorsqu'il sera en veille. Le dirigeant prévoit également une avancée vers le PC as a service, principalement pour les entreprises. Pour les clients, cela passera par le recours à des services de leasing plutôt qu'à un paiement comptant.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

Publicité