HP entre dans l'ère du PC IA

Outre le fait qu'ils embarquent un processeur Intel ou AMD doté d'un NPU, les nouveaux PC IA de HP intègre la cinquième génération du contrôleur de sécurité Endpoint Security Controller du fournisseur. (Crédit photo : HP)

Outre le fait qu'ils embarquent un processeur Intel ou AMD doté d'un NPU, les nouveaux PC IA de HP intègre la cinquième génération du contrôleur de sécurité Endpoint Security Controller du fournisseur. (Crédit photo : HP)

Lors de la deuxième journée de sa conférence des partenaires Amplify 2024, HP a dévoilé ce qu'il considère comme le plus grand catalogue de PC boostés à l'IA du marché.

« Attachez vos ceintures, nous allons décoller. » C'est avec ces mots qu'Alex Cho, le président de la division HP Personal Systems, a quitté la scène de la deuxième session plénière de la conférence HP Amplify Partner Conference 2024 qui s'est achevée le 7 mars à Las Vegas. Selon lui, HP dispose désormais du catalogue de PC IA le plus important du marché, basés sur des puces conçues par Intel et AMD. Le fournisseur a en effet profité de sa grand-messe partenaires annuelle pour dévoiler des équipements tels que les nouvelles générations de PC HP Elite et Elite Pro avec IA, ainsi que les stations de travail mobiles Z by HP. Tous ces produits tournent sous Windows 11 et embarquent l'assistant d'intelligence artificielle Copilot de Microsoft. HP a également présenté des produits qui, en plus d'être boostés à l'IA, proposent davantage de valeur ajoutée, notamment en termes de sécurité. Plus précisément, le fournisseur a développé une gamme de PC professionnels qui protègent les microprogrammes contre le piratage quantique et intègrent une mise à jour de sa puce Endpoint Security Controller (ESC). Cette dernière aide à garantir la gestion et la protection des données confidentielles. Isolée du processeur et du système d'exploitation, elle fournit une plateforme matérielle qui réduit le risque de fuite de données et améliore la productivité en évitant les temps d'arrêt.

Comptant aussi parmi les orateurs qui se sont succédé sur scène, Tuan Tran, le président de la division IPS (Imaging, Printing & Solutions) de HP, a expliqué comment l'évolution des usages de l'impression a conduit le fournisseur à mettre sur le marché des équipements conçus pour la nouvelle ère du travail hybride. Ils sont 20 % plus petits, en théorie 25 % plus rapides, et prêts à fournir 45 % de couleurs en plus comparé à ce que proposerait la concurrence. Tout cela avec un portefeuille « gérable, sécurisé et productif ».

La valeur des services

De son côté, Dave Shull, le président de la division HP Workforce Solutions, a dévoilé des services et solutions qui doivent permettre aux partenaires de créer et de développer leurs activités dans le domaine des prestations et des logiciels. Ces nouveautés comprennent HP WEX, la première plateforme d'expérience numérique de HP basée sur l'IA, une nouvelle offre de services gérés pour les PC, un nouveau service d'abonnement à l'impression, une approche simplifiée pour les packs d'assistance HP, ainsi que des services et des programmes visant à prolonger la durée de vie des appareils et à accélérer l'économie circulaire. 

« Nous nous situons au beau milieu d'un changement historique dans la façon dont les gens travaillent. Des employés heureux, motivés et productifs génèrent de meilleurs résultats commerciaux, mais il est de plus en plus difficile de créer des environnements de travail qui inspirent une main-d'oeuvre dispersée, a expliqué Dave Shull. C'est là que notre canal de distribution joue un rôle clé en soutenant les entreprises qui traversent des transformations. C'est pourquoi ces services et solutions permettent aux revendeurs d'offrir des expériences de travail extraordinaires à leurs clients, tout en créant des flux de revenus récurrents ».

Le channel ne doit pas rater le tournant de l'IA

La deuxième session plénière de la HP Amplify Partner Conference 2024 a également donné lieu à des interventions des partenaires technologiques de HP, notamment Nvidia et AMD. Jesen Huang, PDG de Nvidia, a profité de son temps de parole pour délivrer un message clair au channel : « Pour la première fois dans l'histoire, les ordinateurs portables reconnaissent les données et, grâce à l'IA, tout ce qu'un utilisateur fait avec ces équipements. Cela inclut le sens des textes qui sont écrits et tout autre travail de conception. C'est la puissance de l'ordinateur portable, qui est le résultat de la réduction de la complexité de l'IA pour l'embarquer dans les PC. C'est pourquoi nous vivons un moment de grands progrès et d'annonces fortes.»

Quant à AMD, sa PDG Lisa Su a estimé, par vidéoconférence, que l'IA est « la plus grande révolution depuis des décennies. Je pense qu'elle est partout, qu'elle nous entoure, et que nous devons donc saisir cette opportunité. C'est pourquoi je suis si enthousiaste à l'idée de ce que cette technologie peut offrir. Le moment est venu, le channel ne doit pas rater l'occasion. L'IA est là et il est temps de chercher des cas d'utilisation pour la mettre en pratique. »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité