Provectio s'implante en Normandie tout en étoffant son offre

 « Le rachat de Newconnect n’est pas notre première acquisition mais c’est la plus structurante », inique Maxime Charlès, le président et co-fondateur de Provectio.

« Le rachat de Newconnect n’est pas notre première acquisition mais c’est la plus structurante », inique Maxime Charlès, le président et co-fondateur de Provectio.

Spécialisé dans les services d'infrastructures cloud et d'infogérance, le breton Provectio a racheté l'opérateur et FAI caennais Newconnect.

Fondé en 2004 à Rennes, Provectio a une nouvelle fois étendu sa présence dans l'Ouest de la France, près de Caen (14). Pour ce faire, cette entreprise spécialisée dans les services d'infrastructures cloud et d'infogérance de parcs a racheté Newconnect, un prestataire normand qui propose ses propres services télécoms et d'accès internet. L'an dernier, il a réalisé 200 K€ de chiffre d'affaires sur la base d'un effectif de deux personnes dont une reste en poste. « L'offre de Newconnect va être progressivement poussée vers nos clients, notamment les 75 à qui nous fournissons déjà des services d'accès et télécoms opérés par des tiers. D'un autre côté, nous allons également travailler la clientèle normande pour l'amener à souscrire à nos offres », explique Maxime Charlès, le président et co-fondateur de Provectio.

Des agences légères et un delivery opéré depuis le siège

La stratégie de l'acquéreur ne va pas consister à faire grossir son effectif en Normandie. Localement, seul le recrutement d'un administrateur système est programmé. Son approche est plutôt de disposer d'un équipe locale suffisante pour intervenir chez les clients quand nécessaire et de délivrer le gros de ses services à distance depuis son siège. 17 collaborateurs y sont présents et deux à trois salariés supplémentaires devraient bientôt les rejoindre. Ce mode de fonctionnement semble réussir à l'entreprise si l'on s'en tient aux résultats de son agence Nantaise. Ouverte il y a quatre ans en partant de rien, celle-ci dispose d'une équipe de deux personnes et représente désormais un quart des revenus de Provectio. En 2016, ce dernier a dégagé un chiffre d'affaires globale de 2,6 M€, en hausse de 22% par rapport à 2015.

D'ici 2020, le prestataire espère parvenir à dégager 5 M€ de facturations annuelles et disposer d'un effectif de 40 collaborateurs. Autrement dit, doubler de taille. Bien qu'aucun dossier ne soit encore en vue, une partie de l'atteinte de ce résultat pourrait passer par d'autres rachats destinés à muscler la présence de l'entreprise à Caen et à Nantes.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Publicité