Ryzen : AMD s'attaque aux mobiles

Après les PC, AMD s'attaque aux ordinateurs nomades avec des processeurs au rapport prix-performance soigné. (Crédit AMD)

Après les PC, AMD s'attaque aux ordinateurs nomades avec des processeurs au rapport prix-performance soigné. (Crédit AMD)

Après les puces Ryzen 3, 5 et 7 pour PC de bureau, AMD prépare une offensive orientée cette fois sur le marché des PC nomades. Le fabricant promet que sa future puce Ryzen Mobile annoncée pour le second semestre sera deux fois plus puissante que son processeur mobile actuel (Carrizo). Mais d'autres puces, comme la Ryzen Pro, sont déjà en route.

Hier, jour de la communication des résultats financiers, AMD a promis une expérience de jeu « phénoménale » avec ses prochaines puces Ryzen Mobile annoncées pour le second semestre de cette année. Ces processeurs équiperont aussi bien des PC 2-en-1 que des ordinateurs portables plus classiques. Selon les dirigeants d'AMD, cette souplesse s'explique en partie par les capacités graphiques du noyau Vega à venir. Mardi également, AMD a annoncé sa puce Ryzen Pro destinée cette fois aux postes de travail.

 

La feuille de route fournie d'AMD pour 2017. (Crédit : AMD)

La feuille de route d'AMD dévoilée pendant la conférence donne une idée du timing prévu par le fabricant pour ses processeurs Ryzen Mobile et Ryzen Pro, mais elle mentionne aussi une très grosse puce Threadripper pour gamers et ainsi qu'une série Epyc pour serveurs. Bien sûr, le message essentiel d'AMD tournait autour des résultats. Le fabricant a déclaré que ses bénéfices devraient s'améliorer, notamment parce que ses puces, pour lesquelles les joueurs et d'autres amateurs sont prêts à débourser beaucoup d'argent, lui permettent de réaliser de fortes marges.

Il est temps pour Ryzen de passer aux choses sérieuses

Aujourd'hui, la plupart des ventes de PC concernent les ordinateurs portables. Cela signifie que le déploiement des puces Ryzen 3, 5 et 7 pour ordinateurs de bureau a simplement servi de galop d'essai à AMD avant le grand lancement des Ryzen Mobile. Jim Anderson, vice-président senior et directeur général Client et Computing Group d'AMD, a déclaré que l'entreprise avait déjà reçu un bon accueil de la part de ses partenaires hardware. « Nous travaillons depuis des mois avec nos meilleurs [partenaires matériels] pour mettre de nouveaux systèmes sur le marché », a déclaré Jim Anderson. « Il faut donc s'attendre à voir arriver de belles machines 2-en-1, mais aussi de très beaux ultraportables fins et légers, et de formidables systèmes gamers équipés de la puce Ryzen Mobile ». Si l'on en croit Jim Anderson, la puce Ryzen Mobile présente de nombreux avantages : « Elle augmente de manière incroyable la vie de la batterie, elle décuple les performances des applications de productivité et elle offre une expérience de jeu exceptionnelle, y compris sur des notebooks fins et légers ».

 

Selon AMD, la puce Ryzen Mobile est beaucoup plus performante que ses puces actuelles. (Crédit : AMD) 

Pour tenir ces promesses, AMD a mis dans ses puces des composants clés. À commencer par le noyau Zen, « qui permet un saut qualitatif de plus de 50 % par rapport aux puces mobiles Carrizo existantes », comme l'a encore déclaré Jim Anderson. Mais il y a une surprise derrière tout ça : les premiers noyaux graphiques Vega, qui offriront un gain de performance de 40 % à la génération actuelle. Pour autant, l'efficacité énergétique n'est pas négligée puisque « la puce Ryzen Mobile sera moitié moins gourmande en énergie que la puce actuelle », a aussi déclaré Jim Anderson.

 

AMD prévoit de livrer des puces pour PC commerciaux cette année et l'année prochaine. (Crédit : AMD)

Une puce Ryzen pour le marché commercial

Certes, les CPU Ryzen et GPU Vega d'AMD devraient sans doute attirer les joueurs. Néanmoins, le marché des PC de bureau représente également un créneau important pour AMD. Certains clients préfèreront sûrement acheter un poste de travail passe-partout qu'une machine de jeu avec son look and feel particulier. C'est pour ce segment qu'AMD prévoit de lancer la puce Ryzen Pro (moins chère et moins performante) pour un usage principalement bureautique. Le fabricant veut en effet profiter du succès rencontré par sa ligne Ryzen pour renforcer sa présence sur ce secteur avec une ligne dédiée. « Les cinq principaux fabricants de PC livreront des ordinateurs desktop basés sur Ryzen », ont affirmé les dirigeants d'AMD.

 

AMD s'attaque aux puces Core i5 d'Intel avec sa nouvelle série Ryzen Pro. (Crédit : AMD)

Pour l'instant, le fabricant a donné peu de détails sur la vitesse de ses puces Ryzen Pro et sur leur prix. Mais AMD croit qu'elles tiendront la comparaison avec l'offre d'Intel. Selon sa directrice générale, Lisa Su, tous ces produits vont contribuer à changer la réputation d'AMD, perçu essentiellement comme un fabricant de puces bon marché. « Avec ce portefeuille de produits, AMD peut devenir la première entreprise de ce secteur », a-t-elle déclaré.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité
Publicité

Derniers Dossiers

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

GDPR et Privacy Shield : des règles plus strictes pour les données

Entre protection des données personnelles et sécurisation drastique des équipements industriels, l'administration, qu'elle soit européenne ou nationale, fait désormais la loi. En...

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Cybersécurité : quels outils pour contrer les nouvelles menaces

Les événements récents autour du ransomware Locky et du vol massif de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca dans l'affaire des « Panama Papers » prouvent une fois de plus la...

Publicité