5 choses à savoir sur les AMD Radeon RX 6800 et 6800 XT

En attendant l'arrivée de la Radeon 6900 XT, les 6800 et 6800 XT viennent concurrencer les Nvidia RTX 3070 et 3080. (Crédit IDG/Brad Charcos)

En attendant l'arrivée de la Radeon 6900 XT, les 6800 et 6800 XT viennent concurrencer les Nvidia RTX 3070 et 3080. (Crédit IDG/Brad Charcos)

À peine arrivées, les cartes graphiques AMD Radeon RX 6800 et 6800 XT sont passées au banc d'essai pour mesurer leur potentiel face à leurs concurrentes directes chez Nvidia.

Après avoir réussi à rattraper son concurrent Intel sur le marché des processeurs, AMD avait pour ambition de faire aussi bien face à Nvidia sur le marché des GPU. Les cartes graphiques de la série Radeon RX 6000 reposant sur l'architecture RDNA2 d'AMD viennent d'arriver et les premiers tests sont remarquables. Les Radeon RX 6800 à 585€ HT et Radeon RX 6800 XT à 585€ HT livrent une bataille féroce aux modèles phares GeForce de Nvidia, offrant des performances exceptionnelles (hors ray-tracing), une solution de refroidissement considérablement améliorée, et plus encore. Ces prix sont indicatifs, car - comme pour les Nvidia RTX 3000 - tous ces produits sont pour l'instant déjà en rupture de stock chez les principaux revendeurs et les tarifs flambent vraiment chez certains marchands avec souvent un fois 2. Les stocks de cartes disponibles vont aujourd'hui au marché de l'assemblage de PC plutôt qu'à la vente à l'unité.

1. Elles sont incroyablement rapides

Sans activer le ray-tracing, ces deux cartes performent remarquablement avec les jeux, même à une résolution 4K sans sacrifier la qualité. La Radeon RX 6800 bat la GeForce RTX 3070 dans tous les jeux de référence que nous lui avons lancés, sauf dans Total War: Troy qui favorise fortement l'architecture de Nvidia. La Radeon RX 6800 XT arrive à rivaliser avec la GeForce RTX 3080 en 4K pour 50€ de moins.

Les performances avec le jeu Horizon Zero Dawn

Tout aussi important, les cartes graphiques de Nvidia donnent le meilleur d'elles-mêmes en résolution 4K. Les GPU AMD de la série Radeon RX 6800 se déclinent en résolutions plus basses avec beaucoup plus de puissance. Si vous prévoyez de coupler une carte graphique avec un écran 1440p ou 1080p à taux de rafraîchissement élevé, vous obtiendrez plus d'images par seconde avec les cartes graphiques AMD, en particulier à la résolution 1080p, où la Radeon RX 6800 dépasse les performances de Nvidia dans de nombreux jeux.

2. Elles ont beaucoup de mémoire

Nvidia a choisi de proposer la GeForce RTX 3070 avec 8 Go de mémoire GDDR6, et la RTX 3080 avec 10 Go de GDDR6X plus rapide. C'est très bien pour la plupart des jeux actuels, mais pour jouer à des résolutions plus élevées, ces cartes seront un peu limitées dans un an ou deux. Certains jeux dépassent les 8 Go d'utilisation de la VRAM, même en 1440p avec le ray-tracing actif, et Doom Eternal peut dépasser les 10 Go avec ses paramètres Nightmare.

Les 16 Go de VRAM GDDR6 des GPU de la série Radeon RX 6800 sont complétés par la technologie Infinity Cache d'AMD, empruntée aux processeurs maison Ryzen.

Avec 16 Go de GDDR6, AMD a équipé ses Radeon RX 6800 et RX 6800 XT d'une grosse quantité de VRAM. La capacité de mémoire ne devrait donc pas être un problème pour ces cartes graphiques, même si la demande continue à augmenter. Mieux encore, cette configuration mémoire massive est renforcée par une Infinity Cache de 128 Mo située sur le GPU lui-même. Cette mémoire tampon traite une grande partie des données pour une image donnée directement sur la puce, ce qui réduit la latence et les coûts énergétiques.

3. Ray-tracing, mais pas encore d'équivalent au DLSS

Oui, AMD assure désormais des rendus additionnels en ray-tracing. Comme les GPU GeForce RTX concurrents de Nvidia, l'architecture RDNA 2 d'AMD intègre dans chaque unité de calcul Radeon des commandes dédiées pour accélérer les calculs de lancer de rayons. La première proposition d'AMD est assez rapide pour permettre de jouer à la fois en 1440p et 1080p avec le ray-tracing et les options visuelles la plupart du temps réglées au maximum (https://youtu.be/eqXeM4712ps).

Cependant, l'architecture RDNA2 d'AMD n'est pas aussi efficace que celle de Nvidia pour le ray-tracing, surtout avec l'arrivée de la seconde génération RTX. L'activation du ray-tracing fait chuter les taux d'images de 38 à 45 % sur les cartes Radeon RX 6800, contre 28 à 37 % sur les GPU GeForce 3000. Cela dit, les cartes de Nvidia sont plus touchées dans Watch Dogs : Legion, leur capacité de mémoire limitée étant le coupable probable.

Le DLSS fait cruellement défaut chez AMD

La plus grande pièce manquante pour Radeon ? L'équivalent de la technologie DLSS de Nvidia. Cette fonctionnalité Deep Learning Super Sampling utilise des noyaux tensor dédiés utilisant l'IA pour améliorer le nombre d'images affichées par seconde dans les jeux quand le ray-tracing est activé. Avec ses algorithmes, DLSS améliore la qualité des images basse résolution pour soulager le travail du GPU et améliorer les performances. Le DLSS 2.0 opère de façon presque magique dans les jeux qui le supportent, en récupérant la plupart ou la totalité du nombre d'images perdues à cause de l'impact du ray tracing sur les performances. La série Radeon RX 6800 n'a pas de réponse immédiatement exploitable aux noyaux tensors ou au DLSS de Nvidia. AMD a imaginé une fonction baptisée FidelityFX Super Resolution plus ouverte qui pourrait être le concurrent direct du DLSS sur les cartes graphiques Radeon et les consoles next-gen, mais les détails sont encore flous, tout comme la fonction elle-même.

Le ray tracing n'est que l'une des nombreuses fonctionnalités de DirectX 12 Ultimate supportées par RDNA 2. Les cartes AMD prendront également en charge l'API DirectStorage de Microsoft qui espère réduire les temps de chargement des jeux sur PC.

4. Elles sont plus rapides avec Ryzen

 

(Crédit : Brad Charcos/IDG) 

AMD est dans une position unique en tant que fournisseur de processeurs et de GPU, et la société a finalement trouvé un moyen de tourner cela à son avantage. En couplant un GPU Radeon RX série 6000 avec un processeur Ryzen 5000 sur une carte mère X570, la technologie Smart Access Memory d'AMD donne au CPU un accès complet et sans entrave à la VRAM de la carte graphique, plutôt que de le limiter aux morceaux habituels de 256 Mo. Cela peut améliorer les performances dans certains scénarios, parfois de manière significative. C'est une raison convaincante d'acheter la "plate-forme de jeu ultime" d'AMD, comme ils appellent la combinaison Ryzen-Radeon, maintenant que les processeurs de la société ont rattrapé Intel dans le domaine du jeu vidéo.

Ce ne sera probablement pas un avantage éternel. Smart Access Memory est essentiellement la marque d'AMD pour la spécification PCIe dite Resizable BAR, de sorte que Nvidia et Intel pourraient éventuellement se mettre d'accord sur les mêmes capacités. Nvidia nous a précisé qu'ils ont déjà cette capacité fonctionnant sur les cartes GeForce dans leurs laboratoires, en fait. Mais aujourd'hui, cela fonctionne déjà avec les composants AMD de dernière génération. Si Intel et Nvidia décidaient de supporter le Resizable BAR, cela nécessiterait probablement des mises à jour du BIOS plus compliquées que de simples mises à jour des pilotes.

5. Des ventilateurs revus et plus efficaces

AMD est bien connu pour deux choses : la faiblesse de ses pilotes et ses terribles conceptions de cartes de référence. Les plus anciens se souviennent pas exemple des très chaudes et très bruyantes cartes Radeon R9 290X reposant sur le composant Vega 64. C'est heureusement fini.


Pour refroidir la carte, une configuration axiale à triple ventilateur.


Les Radeon RX 6800 et 6800 XT abandonnent enfin les refroidissements simples (soufflant) pour une configuration axiale à triple ventilateur plus courante. Les résultats ? Des températures nettement plus fraîches et des niveaux de bruit nettement améliorés. Ils ne sont pas aussi silencieux que le refroidisseur radical "à circulation" des derniers modèles Founders Edition de Nvidia, mais la solution de refroidissement d'AMD n'est pas bruyante non plus. Les cartes de références d'AMD sont justes présentes pour le lancement de RDNA2, et ce sont les variantes personnalisées des partenaires d'AMD comme Asus, Sapphire et XFX qui seront commercialisées en nombre à partir du 25 novembre. Et, ce, à des tarifs libres...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité