Annuels Computacenter : l'activité française en croissance grâce à la distribution

Lieven Bergmans, directeur du développement européen du groupe Computacenter et directeur général pour la France : « [...] L'activité française a continué d'obtenir de bons résultats, avec des impacts différents sur les performances en Technology Sourcing, Professional Services et Contractual services. » Crédit photo : Computacenter

Lieven Bergmans, directeur du développement européen du groupe Computacenter et directeur général pour la France : « [...] L'activité française a continué d'obtenir de bons résultats, avec des impacts différents sur les performances en Technology Sourcing, Professional Services et Contractual services. » Crédit photo : Computacenter

Portée par l'explosion du télétravail, la branche Technology Sourcing de Computacenter France a vu ses revenus progresser de plus de 7% en 2020. La SSDI a ainsi pu clôturer son bilan sur un chiffre d'affaires en croissance de 5,3%, en dépit de sa baisse de facturations dans le domaine des services.

L'activité de Computacenter France a jusqu'ici plutôt bien résisté à la crise du Covid-19. Après une première moitié d'année 2020 au cours de laquelle ses revenus sont resté stables, ses volumes d'affaires ont enregistré une hausse conséquente lors du deuxième semestre. Résultat, la filiale hexagonale du groupe de services et de distribution britannique a clôturé son dernier exercice sur un chiffre d'affaires de 753,9 M€, en progression de 5,3% sur un an. L'entreprise a notamment profité de la demande soutenue des clients du secteur public. En revanche, de nombreuses entreprises du privé ont reporté leurs investissements en début de pandémie, et seule une partie d'entre elles a finalement débloqué les budgets plus tard dans l'année.

Les revenus des services en baisse de de 1,6%

« [...] L'activité française a continué d'obtenir de bons résultats, avec des impacts différents sur les performances en Technology Sourcing, Professional Services et Contractual services », commente Lieven Bergmans, le directeur du développement européen du groupe Computacenter et directeur général pour la France. La branche distribution (Technology Sourcing) de la filiale a notamment capitalisé sur les ventes liées à l'informatique personnelle du fait de la mise en place massive du télétravail. Sur 12 mois, ses facturations ont augmenté de 7,4% à 590 M€. Handicapée de son côté par la perte d'un grand contrat international, le pôle services a vu ses revenus baissé de 1,6% à 163,9 M€. Un montant qui provient pour 40 M€ (-10,3% de croissance) des prestations de services professionnels et pour 123,9 M€ (+1,6%) de services managés.

Le résultat opérationnel chute de 27%

Malgré la bonne résistance des volumes traités à travers l'ensemble de ses activités, Computacenter France n'est pas parvenue à stabiliser sa rentabilité opérationnelle l'an dernier. La marge annuelle de son pôle Technology Sourcing a baissé de 61 points de base et celle de son pôle Services de 247 points de base. Dans son ensemble, la filiale affiche ainsi un résultat opérationnel de 14,4 M€, en baisse de 27,3%. Une partie de cette décroissance est imputable au rachat de l'activité domestiques de BT dans l'Hexagone (déploiement et maintien en conditions opérationnelles d'infrastructures réseaux et IT, et services professionnels associés). Rebaptisé depuis Computacenter NS, celle-ci a fait peser un perte opérationnelle de 1,6 M€ sur l'activité, tout en apportant 15 M€ de chiffre d'affaires supplémentaires.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité