Axis Solutions se revend à Helios

Président et coactionnaire de la holding Helios, Lionel Raymond a pris la direction d'Axis Solutions. (Crédit photo : Helios)

Président et coactionnaire de la holding Helios, Lionel Raymond a pris la direction d'Axis Solutions. (Crédit photo : Helios)

Le revendeur et prestataire IT vichyssois Axis Solutions a été cédé à la holding Helios. Depuis quelques jours, sa direction a été reprise par Lionel Raymond, qui se laisse le temps de l'observation avant d'envisager des actions pour développer davantage l'activité de l'entreprise.

À 62 ans, Marc Donsimoni souhaitait passer la main et les candidats à la reprise de la société Axis Solutions qu'il a créé en 1997 étaient nombreux. Parmi les 17 dossiers qui lui ont été présentés, l'homme a finalement retenu celui d'Helios. « Nous nous sommes engagés sur la préservation de l'emploi et la poursuite de l'activité sur les bases que le fondateur avait jetées », explique Lionel Raymond, co-actionnaire de l'acquéreur avec Nicolas Barathon, aujourd'hui à la direction d'Axis Solutions. Basée près de Vichy, à Creuzier-le-Vieux, la société emploie une vingtaine de personnes. Lors de son dernier exercice, elle a dégagé 1,35 M€ de chiffre d'affaires et devrait déclarer 1,5 M€ de revenus au titre de son année 2022-2023 qui sera clôturée fin juin.

Le développement web et les infrastructures pour piliers

Ses ventes, l'entreprise les réalise à travers ses deux grands pôles d'activité. Le premier se focalise sur une offre tournée vers l'infrastructure IT et les PC, qui comprend à la fois du négoce et des services d'intégration, de support et de maintenance. Le second se spécialise sur le développement web et la conception d'applications sur mesure, dont d'Axis Solutions assure également la maintenance. Dans l'immédiat, Lionel Raymond ne compte pas toucher au fonctionnement de l'entreprise ni à son périmètre, préférant prendre le temps de bien connaître ses clients et ses équipes. Un temps que ce dernier peut se permettre de prendre, notamment « grâce aux nombreux contrats de maintenance de parcs et de logiciels qui pérennisent la relation de l'entreprise avec ses clients et lui assure des revenus récurrents », explique-t-il.

Des repreneurs atypiques

Cette période d'observation est d'autant plus indiquée que ni Lionel Raymond, ni son associé au sein d'Helios, ne sont des professionnels de l'informatique. Nicolas Barathon évolue comme entrepreneur, notamment dans les métiers de la charpenterie, tandis que celui qui tient désormais les rênes d'Axis Solutions, bien que diplôme d'un DUT d'informatique, a été pendant plus de dix ans cadre technique dans l'industrie nucléaire. A priori, rien ne les prédisposait à racheter Axis Solutions, si ce n'est une volonté commune de reprendre des entreprises. À ce titre, Helios a vocation à tenir le rôle de holding et de prendre le contrôle d'autres sociétés n'évoluant pas forcément dans le secteur de l'IT.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité