Barracuda Networks veut sortir de sa mauvaise passe en rachetant Intronis

BJ Jenkins, CEo de Barracuda :

BJ Jenkins, CEo de Barracuda :

Confronté à différentes problématiques, notamment celle du ralentissement du marché du stockage, le fournisseur d'appliances a publié une perte de 2,2 M$ pour son second trimestre fiscal. Barracuda régit avec un rajustement de modèle qui se concrétise par le rachat d'Intronis.

Barracuda Networks a publié des résultats décevants pour le compte du second trimestre de son exercice 2015-2016 clos en août dernier. Durant ces trois mois, le résultat net (GAAP) du fabricant d'appliances de sauvegarde et de sécurité a plongé dans le rouge à -2,2 M$, contre un bénéfice net de 738 K€ un an plus tôt. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a pourtant progressé de 14% pour atteindre 78,4 M$. Cette hausse d'activité a été portée par la croissance des ventes d'appliances (+7,7) qui ont généré 22,3 M$ de revenus. Quant aux ventes de contrats de souscription, elles ont représenté 56,1 M$, soit 16,9% de mieux qu'au second trimestre de l'exercice 2014-2016.

Un ralentissement généralisé du marché du stockage

« L'environnement monétaire et l'allongement des cycles de vente que nous avons connu en EMEA au deuxième trimestre ont eu un impact négatif sur nos  facturations. Les revenus issus de nos ventes d'appliances de sauvegarde ont connu une hausse d'environ 25% à taux de change constant. Néanmoins, nous constatons que la croissance de l'ensemble du marché du stockage a ralenti et que les besoins des clients évoluent. Nous ajustons notre approche en conséquence », indique BJ Jenkins, le président et CEO de Barracuda Networks.

Ce mouvement d'ajustement se traduit notamment par le rachat d'Intronis, officialisé le 29 septembre, pour environ 65 M$. Cette société se spécialise dans la fourniture de solutions de protection de données à des fournisseurs de services managés (MSP) à travers sa plate-forme ECHOplatform.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité